29.8 C
Mamoudzou
jeudi 18 avril 2024
AccueilPolitiqueDroit du sol : Emmanuel Macron avait déjà évoqué en 2017 son...

Droit du sol : Emmanuel Macron avait déjà évoqué en 2017 son évolution à Mayotte

Le ministre Darmanin l'avait indiqué: l'idée de la suppression du droit du sol à Mayotte revenait entièrement à Emmanuel Macron, qui s'exprime à ce sujet dans l'Humanité Une annonce qui a l'air de produire ses effets du côté d'Anjouan.

C’est dans l’Humanité que le chef de l’Etat a choisi de s’exprimer sur sa volonté personnelle de suppression du droit du sol à Mayotte. Car contrairement aux titres des médias nationaux qui laissent entendre qu’Emmanuel Macron « défend la suppression du droit du sol », c’est bien lui qui l’a voulue et qui avait d’ailleurs indiqué en Guyane en 2017 à peine élu président, et quelques mois après sa visite à Mayotte en mars de la même année, que « la suppression du droit du sol n’est pas un sujet tabou« .

Dans cette interview au média de gauche, il décrit une île où « les Mahorais souffrent », avec des « femmes qui viennent y accoucher pour faire des petits Français ». Il veut également « restreindre l’accès aux droits sociaux pour les personnes en situations irrégulières. »

Comme nous l’avons souvent rappelé, une grosse partie du flux migratoire s’explique par la recherche de conditions de vie plus acceptable qu’aux Comores en termes sanitaire et scolaire notamment, en plus de la recherche de la nationalité française. Il ne faut donc pas se priver d’une étude préalable à toute décision dans ce domaine.

Est-ce un premier signal ? Selon le quotidien Le Monde, depuis cette annonce, les départs de kwassa depuis Anjouan seraient « gelés », privant toute une filière de revenus, un pêcheur passeur déplorant une perte de 400 à 500 euros par personne pour un passage qui remplit chaque kwassa d’environ 20 passagers. D’autres se plaignent d’être rackettés de 200 euros par les gardes-côtes.

Le président de la République défend une « adaptation de la loi fondamentale aux territoires ultramarins », prenant comme exemple la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie, mais il aurait simplement pu prendre en exemple le 101ème département où l’accès à la nationalité française a été durci en 2018.

Quant à l’extension de la mesure au reste du pays, c’est peu probable, « Je reste très profondément attaché à ce droit pour la France », commente-t-il.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Sport : Bientôt la 4ème édition du « Trail du Caméléon »

0
Le Club d’Athlétisme de Mamoudzou (CAM) et la mairie de Mamoudzou lancent la 4ème édition du « Trail du Caméléon » le dimanche 26 mai à la MJC de Kawéni. L’objectif de cette édition est de créer un événement rassembleur de toutes les générations.
Mayotte, rectorat,

Face aux directeurs d’école, Jacques Mikulovic ambitionne de « relever le défi du choc...

0
Les chefs d’établissements du premier degré avaient rendez-vous mercredi après-midi avec le recteur et son équipe afin de faire « un bilan d’étape » mais aussi préparer en amont la prochaine rentrée scolaire de septembre. Plusieurs thèmes étaient à l’ordre du jour comme les moyens mis en œuvre pour le 1er degré, la carte scolaire, l’évaluation des élèves mais aussi l’organisation de la nouvelle 6e.
DRFIP, impôt, Mayotte, EFS, France services

Impôts : pour déclarer, souriez, vous êtes accompagnés !

0
Si quelques petites nouveautés sont à noter pour cette campagne d’imposition sur les revenus mouture 2024, c’est surtout du côté du recouvrement de l’impôt que ça bouge à Mayotte. Avec un accent mis sur « l’aller vers » dans les 15 Maisons France service, et la lutte contre la fraude
eSIM, Orange, smartphone, Mayotte, La Réunion

L’eSIM, la carte SIM virtuelle de téléphone, disponible à Mayotte

0
Notre département franchit un peu plus le pas vers le virtuel avec l'arrivée de l’eSIM annonce l’opérateur Orange qui met cette évolution en place également à La Réunion
Place nette, Guévenoux, Mayotte

Premier épisode de l’opération « Mayotte place nette » à Doujani 2

0
Alors que le début de l’opération « Mayotte place nette » n’avait même pas encore été annoncé officiellement, son premier épisode consistant à détruire 220 habitations illégales dans le quartier informel de Doujani 2 a commencé ce mardi matin

Recent Comments