27.8 C
Mamoudzou
jeudi 22 février 2024
AccueilFil infoVisite ministérielle : incrédules, les Forces vives demandent du concret

Visite ministérielle : incrédules, les Forces vives demandent du concret

Quelques heures après l’annonce de la double visite ministérielle ce dimanche 11 février, les leaders du mouvement contre l’insécurité et l’immigration clandestine publiaient un communiqué. Un déplacement perçu comme « une tentative désespérée de diversion face à la gravité de la crise ».

Les séquelles des échecs des crises précédentes se font sentir, ils ne lâcheront rien, les leaders du mouvement, et demandent « des engagements concrets répondant à nos revendications ». Le décalage entre le discours des autorités qui annoncent les moyens mis en place et la réalité avec la montée de l’insécurité sur un territoire où plus personne ne se déplaçait à la nuit tombée, et où désormais les agressions se commettent de jour, va être compliqué à défendre par les ministres : « Vos opérations « coup de poing » antérieures, bien que grandement médiatisées, n’ont pas réussi à endiguer le flot constant de la criminalité et de l’immigration illégale. Les efforts que vous citez, tels que le plan Shikandra et Wuambushu semblent dérisoires devant l’ampleur de la crise que nous vivons ».

Il est donc demandé de faire droit au préalable invoqué par les Forces vives, une « révision de la politique migratoire », avec notamment la levée du titre de séjour territorialisé » comme c’est le cas partout ailleurs en France métropolitaine et Outre-mer. Ainsi que la mise en place d’un « état d’urgence sécuritaire » pour « assurer la tranquillité publique et la libre circulation sur l’île ».

« Il est impératif que vous preniez la mesure de l’urgence et de la gravité de la situation. Nous attendons de vous non pas des paroles, mais des actes qui traduiront une réelle prise de conscience et une volonté de résoudre les problèmes qui asphyxient notre île », concluent-ils.

Il s’agit en substance de ne pas brader le mouvement qui a affecté Mayotte durablement sur les plans éducatifs, économique et sanitaire, pour ne citer que cela.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
mayotte, eau, tours d'eau

Crise de l’eau : poursuite des accompagnements de l’Etat jusqu’au 29 février

0
L’allègement des tours d’eau ne rime pas immédiatement avec l’arrêt des aides de l’Etat qui se prolongent pendant encore 10 jours, notamment envers les entreprises qui en ont bien besoin, ainsi que la distribution gratuite d’eau en bouteille
Météo France, Mayotte, collinaire

Météo : prévisions de pluviométrie rassurantes, mais températures records

0
Si la retenue collinaire de Dzoumogné nous a rassurés sur son bulletin de santé, celle de Combani attend encore un avis médical de bon rétablissement. Météo France Mayotte affiche l’optimisme de ces prévisions jusqu’au mois de mars. Côté température, le bilan sur 2023 est inquiétant avec de nouveaux records battus. On continue à avoir de la fièvre, et pas seulement dans la rue
Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte

Les élus mahorais reçus au ministère des Armées

0
Comment les militaires pourraient contribuer à leur manière à la résolution des problématiques de Mayotte ? C'est avec cette question en tête et forts de l'annonce du fameux "rideau de fer" du ministre de...
Sabrina Agresti-Roubache, délinquance, Beauvau, Mayotte

Les politiques de prévention de la délinquance à revoir : c’est l’objectif d’un « Beauvau » national

0
C’est à la fois une modernisation du plan de Stratégie nationale de prévention de la délinquance, et à la fois le constat que les outils sont dépassés, en décalage avec le profil des auteurs des faits, qui a motivé Sabrina Agresti-Roubache à proposer une refonte complète des politiques. En mettant les victimes « au cœur de la stratégie »

Urbanisme : Des assises de la construction pour des bâtiments plus résilients et plus...

0
Dans le cadre du programme OMBREE (programme inter Outre-Mer pour des Bâtiments Résilients et Économes en Énergie), les Assises de la Construction Durable en Outre-mer, lancées en juillet 2023, se sont terminées par une restitution à Paris ce mardi. Plusieurs ateliers conclusifs étaient organisés afin de présenter les travaux entrepris depuis maintenant plusieurs mois par les différents contributeurs.

Recent Comments