27.8 C
Mamoudzou
jeudi 22 février 2024
AccueilEconomieBarrages routiers : Les denrées alimentaires commencent à manquer dans les commerces...

Barrages routiers : Les denrées alimentaires commencent à manquer dans les commerces de l’île

Les forces vives de Mayotte avaient appelé la population à se réunir ce dimanche à Tsingoni afin de définir ensemble la poursuite ou non du blocage des routes, et plus généralement de l’île. Si cette situation perdurait et se durcissait, cela va être de plus en plus compliqué pour les habitants de s’approvisionner, surtout dans les commerces alimentaires.

On se croirait presque en Union soviétique à la fin des années 1980’, début des années 1990’. Les rayons des commerces d’alimentation sont très largement clairsemés et se vident à vue d’œil. Ils ne sont pas ou très peu réapprovisionnés faute de camions pouvant passer les barrages, notamment dans le centre de l’île.

Ainsi au Carrefour market de Combani, les rayons et les congélateurs sont nettement moins remplis qu’à l’accoutumée depuis quelques jours. Pire, certains sont désespérément vides. Idem pour les rayons des boissons, en particulier ceux des bouteilles d’eau. Même les paquets de pâtes se comptaient sur les doigts d’une main ce samedi et les produits d’hygiène amorçaient, quant à eux, une rapide pénurie.

Il n’y a plus d’eau depuis plusieurs jours au Carrefour market de Combani

Sans doute par anticipation les Mahorais ont acheté plus de produits que d’habitude afin de ne pas en manquer. Aussi, c’est un peu le serpent qui se mord la queue… A consommer plus alors que c’est déjà la pénurie cela l’aggrave d’autant. Certains petits commerces étaient certes ravitaillés tous les jours cette semaine, à l’image du Sodicash de Chiconi, mais à peine les palettes de produits sortis du camion qu’elles étaient « dévalisées », notamment les packs de bouteilles d’eau qui ne faisaient pas long feu.

Ajoutez à cela les distributeurs de billets de Combani, Coconi ou encore Sada tous hors service depuis maintenant plusieurs jours. Le contexte étant déjà compliqué et parfois tendu, cela risque de l’être davantage si la situation venait à se maintenir. Aussi, même si les barrages routiers devaient perdurer, espérons que les camions transportant des denrées alimentaires puissent au moins les franchir afin de ravitailler en vivres toute la population et ce sur l’ensemble du territoire.

B.J.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
mayotte, eau, tours d'eau

Crise de l’eau : poursuite des accompagnements de l’Etat jusqu’au 29 février

0
L’allègement des tours d’eau ne rime pas immédiatement avec l’arrêt des aides de l’Etat qui se prolongent pendant encore 10 jours, notamment envers les entreprises qui en ont bien besoin, ainsi que la distribution gratuite d’eau en bouteille
Météo France, Mayotte, collinaire

Météo : prévisions de pluviométrie rassurantes, mais températures records

0
Si la retenue collinaire de Dzoumogné nous a rassurés sur son bulletin de santé, celle de Combani attend encore un avis médical de bon rétablissement. Météo France Mayotte affiche l’optimisme de ces prévisions jusqu’au mois de mars. Côté température, le bilan sur 2023 est inquiétant avec de nouveaux records battus. On continue à avoir de la fièvre, et pas seulement dans la rue
Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte

Les élus mahorais reçus au ministère des Armées

0
Comment les militaires pourraient contribuer à leur manière à la résolution des problématiques de Mayotte ? C'est avec cette question en tête et forts de l'annonce du fameux "rideau de fer" du ministre de...
Sabrina Agresti-Roubache, délinquance, Beauvau, Mayotte

Les politiques de prévention de la délinquance à revoir : c’est l’objectif d’un « Beauvau » national

0
C’est à la fois une modernisation du plan de Stratégie nationale de prévention de la délinquance, et à la fois le constat que les outils sont dépassés, en décalage avec le profil des auteurs des faits, qui a motivé Sabrina Agresti-Roubache à proposer une refonte complète des politiques. En mettant les victimes « au cœur de la stratégie »

Urbanisme : Des assises de la construction pour des bâtiments plus résilients et plus...

0
Dans le cadre du programme OMBREE (programme inter Outre-Mer pour des Bâtiments Résilients et Économes en Énergie), les Assises de la Construction Durable en Outre-mer, lancées en juillet 2023, se sont terminées par une restitution à Paris ce mardi. Plusieurs ateliers conclusifs étaient organisés afin de présenter les travaux entrepris depuis maintenant plusieurs mois par les différents contributeurs.

Recent Comments