29.8 C
Mamoudzou
mercredi 17 avril 2024
AccueilSocialBarrages routiers : Le centre de Mayotte isolé mais les habitants demeurent...

Barrages routiers : Le centre de Mayotte isolé mais les habitants demeurent résilients

C’est un calme précaire qui domine dans les communes du centre de l’île depuis mardi. Réputées habituellement pour leur calme et leur douceur de vivre, les villes de Chiconi et de Sada ont été, en ce début de semaine, le théâtre d’affrontements entre plusieurs dizaines de délinquants et les forces de l’ordre. Ce mardi, la tension était redescendue d’un cran et la vie semblait reprendre son cours, en apparence tout du moins.

Une ambiance assez bizarre règne dans le centre du 101e département français. A Chiconi, en dépit d’un barrage érigé au niveau du carrefour reliant la route nationale et les heurts qui se sont produits lundi dernier entre les gendarmes et les délinquants à cet endroit, les habitants continuent à vivre en faisant preuve de résilience. Ainsi la plupart des commerces étaient ouverts et ont été ravitaillés ce mardi, notamment le Sodicash, proche du lieu où se sont déroulés de violents affrontements la veille.

Et bien que le collège soit fermé, l’école Ourini a accueilli quelques élèves mardi dans la matinée. Il ne faudrait pas que cette situation de blocage perdure indéfiniment car les ordures des poubelles s’amoncellent le long des routes entrainant des problèmes de salubrité. De plus, la commune étant isolée entre Sada et Kahani, les Chiconiens n’ont pas vraiment le choix, outre le fait de rester près de chez eux. Car en effet, impossible de se rendre à Mamoudzou, la route étant totalement bloquée à Coconi par des arbres en plein milieu, au niveau de l’intersection.

Au carrefour stratégique de Coconi plusieurs arbres ont été mis sur la route en amont du barrage

Pour se rendre à Combani, c’est l’expédition, voire la croix et la bannière. La route entre Kahani et Combani est littéralement jonchée d’énormes troncs d’arbres au milieu, aussi il faut slalomer pour s’y rendre. A l’entrée de Combani, des carcasses encore fumantes vous y attendaient ce mardi matin et vous « invitaient » à faire demi-tour. Idem pour se rendre à Sada, il faut passer des barrages filtrants au bon vouloir des barragistes. La route entre Coconi et Ouangani était, quant à elle, parsemée de nombreuses poubelles brulées et de carcasses de voitures incendiées. Bref la situation est précaire et reste encore très fragile. La population des communes du centre de Mayotte semble résignée à cet isolement et tente de vivre normalement en espérant que le calme apparent de ce mardi puisse continuer…

La gendarmerie de Sada de nouveau prise pour cible par des assaillants

Autre commune réputée pour son calme et voisine de Chiconi, Sada. Dans la nuit de dimanche à lundi, la brigade de gendarmerie de la Ville a été prise pour cible, comme l’ont rapporté nos confrères de Mayotte la 1ère. Hier encore, dans la nuit de lundi à mardi, des délinquants ont de nouveau attaqué la brigade aux alentours de 23h-23h30. Plusieurs détonations ont retenti qui se sont entendues jusqu’à Chiconi.

Voici le genre de cocktails Molotov jetés contre les forces de l’ordre ces derniers jours

« Il y a eu de nombreux jets de pierre ainsi que des cocktails Molotov, nous a confirmé un officier de la gendarmerie. Les délinquants ont incendié un véhicule se trouvant juste à proximité de la brigade, les gendarmes ont évité le risque de propagation au bâtiment ». Selon les estimations des gendarmes présents sur place, une cinquantaine de délinquants violents ont cherché à s’en prendre aux personnels de la brigade. Fort heureusement aucun blessé n’est à déplorer du côté des forces de l’ordre qui ont mis en place un plan de défense et ont pu interpeller un individu. Le calme est revenu aux alentours d’une heure du matin.

B.J.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’opération « Mayotte Place nette » lancée officiellement ce mardi

0
C’est accompagné du directeur général de la gendarmerie et de son homologue de la police nationale, que la ministre déléguée aux Outre-mer s’est adressée à la presse, ce mardi matin, afin de lancer officiellement l’opération « Mayotte Place nette », la suite de Wuambushu. Des opérations des forces de l’ordre ont d’ailleurs eu lieu à Doujani et à Dembéni
Place nette, Guévenoux, Mayotte

Premier épisode de l’opération « Mayotte place nette » à Doujani 2

0
Alors que le début de l’opération « Mayotte place nette » n’avait même pas encore été annoncé officiellement, son premier épisode consistant à détruire 220 habitations illégales dans le quartier informel de Doujani 2 a commencé ce mardi matin
Plongée, Code du sport, tribunal, Mayotte

Justice – L’accident de plongée a-t-il été provoqué par un manquement à la sécurité ?

0
C’est à cette question que devait répondre le tribunal judiciaire dans sa collégialité ce mardi, 5 ans après qu’un plongeur ait vu sa jambe entaillée par l’hélice du bateau d’un club de l’île

Mayotte veut séduire les touristes réunionnais

0
Dans le cadre d’un voyage scolaire à La Réunion, 29 élèves de 4ème et de 3ème du collège de Bouéni ont travaillé pendant plusieurs mois pour créer des supports et des activités afin de...
Marie Guévenoux, Mayotte

Marie Guévenoux de retour à Mayotte le 2 mai prochain accompagnée d’une délégation de...

0
Lors d’une conférence de presse organisée ce mardi matin, la ministre déléguée aux Outre-mer a annoncé officiellement le lancement de l’opération « Mayotte place nette ». Dans la continuité de Wuambushu, cette opération prévoit...

Recent Comments