31.8 C
Mamoudzou
vendredi 12 avril 2024
AccueilEconomieLancement du fonds CAOMIE à destination des entreprises

Lancement du fonds CAOMIE à destination des entreprises

Les Caisses régionales du Crédit Agricole La Réunion - Mayotte, du Crédit Agricole Martinique - Guyane et la société Elevation Capital Partners, ont tenu une conférence de presse, pour annoncer le lancement d’un nouveau fonds permettant de dynamiser l’économie locale, en faveur des entrepreneurs de ces quatre départements, dont Mayotte. 

C’est rue du stade de Cavani que se tenait la présentation du nouveau Fonds Professionnel de Capital Investissement (FFCI) nommé CAOMIE. 

Pascal Quineau, le Président Crédit Agricole Mutuel La Réunion – Mayotte a salué une « réussite majeure » pour les entreprises de quatre territoires ultra-marins, dont Mayotte. 

En effet, ce fonds CAOMIE a été créé à l’initiative de deux caisses régionales, regroupant quatre départements : dans l’Océan indien, Mayotte, La Réunion et dans la région Caraïbes, avec la Martinique et la Guyane. 

UN FONDS D’INVESTISSEMENTS POUR LES ENTREPRISES LOCALES 

S’il existe de nombreux dispositifs de financement proposés par le Crédit Agricole, ce fonds CAOMIE est né d’une volonté de « créer localement un fonds s’adressant spécifiquement aux entreprises de La Réunion, Mayotte, la Martinique et de la Guyane » pour reprendre les mots de Didier Grand, Directeur Général Crédit Agricole Mutuel La Réunion – Mayotte. 

« Ce fonds va nous permettre de financer des entreprises et de développer des start-up, donc d’agir sur l’ensemble des écosystèmes des entreprises (…) Ce fonds permettra de proposer aux entreprises une gamme complète pour les investissements. » s’est enthousiasmé le Directeur général. 

D’après Benoit Soula, gérant chez Elevation Capital Partners, l’avantage de ce fonds est qu’il permettra aux entreprises d’être « grandement aidées dans leurs investissements, sans recourir au crédit ». Le gérant va même jusqu’à expliquer, que « dans certaines situations », ce fonds pourrait « combler certains déficits » d’entreprises qui seraient en développement. 

DEUX MILLIONS D’EUROS POUR LA CAISSE RéUNION – MAYOTTE 

fonds, entreprise, Mayotte, économie, développement, investissement
Allocution de Benoit Soula, lors de la conférence de presse de présentation du fonds CAOMIE, mercredi 24 janvier 2024

Ce fonds sera doté de vingt millions d’euros. Neuf millions d’euros seront attribués aux deux caisses régionales, et deux millions d’euros seront attribués par le partenaire Elevation Capital Partners. Ce fonds s’adresse essentiellement à des start-up déjà implantées sur un des quatre territoires et en activité, bénéficiant déjà d’un porte-feuille de clients, « pour les soutenir dans leur démarche d’industrialisation » mais aussi à des entreprises en croissance, qui accumulent de l’endettement en raison de leur développement, en intervenant pour les soutenir en « capital ».  

trois-cent-mille euros à deux millions d’euros selon les entreprises 

CAOMIE s’adresse à l’ensemble des entrepreneurs dont l’entreprise est située sur un des quatre territoires (La Réunion, Mayotte, Martinique, Guyane) du fonds. Toute entreprise qui combinerait un « réel développement économique » et une « stratégie financière performante » pourrait en bénéficier. A l’avenir, le fonds CAOMIE va ainsi investir dans une vingtaine de sociétés et les sommes investies pourront aller de trois-cent-mille euros à deux millions d’euros selon les entreprises et leurs projets. 

Didier Grand a exprimé un grand optimiste à l’égard d’une « opportunité considérable pour les entreprises mahoraises », qui grâce à leur développement économique et une performance financière renforcée, présenteront des perspectives majeures de développement économique, pour l’avenir du territoire de Mayotte. 

Mathilde Hangard 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Vendeurs, ambulants, sauvette, économie, accompagnement, informelle, régularisation, recettes, Mamoudzou

Accompagner les vendeurs à la sauvette vers leur régularisation

0
La ville de Mamoudzou a animé ce jeudi une réunion publique au sujet de la régulation des vendeurs à la sauvette sur la zone de Kawéni

Le Beach-Foot Entreprises fait son retour !

0
Le Beach-Foot Entreprises fait son grand retour. L'événement sportif aura lieu dimanche 28 avril 2024 sur la plage de Sakouli

Industrie : les clés de Nadine Levratto pour un « tissu industriel durable »

0
Mardi matin, l’hémicycle Younoussa Bamana accueillait de nouvelles Assises de l’industrie afin de présenter la feuille de route pour le secteur industriel de Mayotte des dix prochaines années : le "Livre blanc". Si ce livrable n’est pas encore finalisé, ce moment a été l’occasion de pallier un manque significatif de données sur le secteur industriel du territoire. 
Marie Guévenoux, Ambdilwahedou Soumaila, entreprises, CICE, ZFANG, Mayotte

Crise économique : le maire de Mamoudzou locomotive d’un train de 6 mesures

0
Pour répondre à un diagnostic pessimiste d’après-de-nombreuses-crises, élaboré par les acteurs économiques, Ambdilwahedou Soumaila explique « prendre ses responsabilités » en ayant recherché avec eux les clefs d’une relance de l’économie. Qu’il soumet à la ministre Marie Guévenoux
MEDEF, Baltus, entreprise, barrages, blocages, économie

Les entreprises mahoraises au bord de l’asphyxie : le cri d’alarme des organisations patronales

0
Dans un courrier, l’ensemble des organisations patronales, le MEDEF, CPME, FMBTP, U2P et UMIH ainsi que les chambres consulaires, ont formulé une demande d’audience au Ministre de l’Intérieur et des Outre-Mers, Gérald Darmanin, et à la Ministre chargée des Outre-Mers, Marie Guévenoux, au sujet de la crise économique vécue à Mayotte

Recent Comments