28.8 C
Mamoudzou
samedi 20 avril 2024
AccueilSantéDes fièvres typhoïdes dans le village d'Hamouro

Des fièvres typhoïdes dans le village d’Hamouro

La semaine dernière, six cas de fièvre typhoïde ont été identifiés à Hamouro, au sein d'un même quartier. Vendredi 19 janvier matin, alors que l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Mayotte tenait une conférence de presse sur la bronchiolite et la conjonctivite, l'autorité de santé a également fait un point sur la situation de la typhoïde à Hamouro

Jamais deux sans trois ! Cette semaine, l’actualité sanitaire est on ne peut plus variée, entre une épidémie de conjonctivite déclarée vendredi dernier et une épidémie de bronchiolite qui sévit toujours. Désormais, la fièvre typhoïde est de nouveau dans le viseur de l’ARS.

En conférence de presse, Bastien Morvan, directeur de cabinet à l’ARS Mayotte, a rappelé le contexte de la fièvre typhoïde à Mayotte et a fait un point concernant la situation à Hamouro.

Pour rappel, la fièvre typhoïde est une maladie infectieuse grave causée par une bactérie, qui en l’absence de traitement, peut être mortelle. Elle se transmet par l’intermédiaire de l’eau et d’aliments contaminés. La typhoïde provoque généralement une fièvre élevée, des douleurs abdominales, une éruption cutanée et une grande fatigue.

« En 2022, alors que nous n’étions pas en crise de l’eau, qui aurait pu favoriser l’émergence et la diffusion de maladies hydriques, nous avions recensé 123 cas de fièvre typhoïde à Mayotte », déclare Bastien Morvan. En 2023, lors de cette crise de l’eau sans précédent qui a frappé le territoire de Mayotte, les autorités sanitaires ont décuplé leurs efforts pour prévenir l’apparition de maladies hydriques, comme que la fièvre typhoïde. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, seulement « 15 cas de fièvre typhoïde ont été détectés en 2023 », a rapporté le directeur de cabinet de l’ARS.

épidémie, conjonctivite, ARS, Maxime, Jean, Bastien, Morvan, typhoïde
(De gauche à droite), Bastien Morvan et le Dr. Jean, lors d’une conférence de presse donnée par l’ARS sur la conjonctivite, la bronchiolite et la fièvre typhoïde, vendredi 19 janvier 2024 (@Mathildehangard)

En 2023, un des enjeux majeurs de l’ARS pendant la crise de l’eau a été de surveiller la qualité de l’eau distribuée aux habitants, en multipliant les contrôles effectués sur la ressource, et anticiper toute forme de propagation de maladies hydriques, notamment en réalisant des campagnes de vaccination à destination des personnes volontaires, vivant dans des quartiers, habituellement touchés, chaque année par la fièvre typhoïde.

Bastien Morvan a rappelé le modus operandi de l’autorité sanitaire face à un signalement de fièvre typhoïde : « Des campagnes de vaccination contre la fièvre typhoïde ont été menées durant l’hiver austral. A partir d’octobre, lorsqu’un cas de fièvre typhoïde était détecté, des investigations étaient réalisées et la vaccination était proposée à l’entourage de la personne malade pour tenter d’éradiquer la maladie et de prévenir la survenue d’autres cas. »

En ce début d’année 2024, à Hamouro, en l’espace de quelques jours, 6 cas de typhoïde ont été identifiés au sein d’un même quartier. A partir de lundi 22 janvier 2024, l’ARS va ainsi procéder, sur appui des recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), à la vaccination de l’entourage des personnes malades et des habitants volontaires du village.

Gouloué, rivière, Passamainty, vaisselle, bidonville, typhoïde
Si les habitants utilisent l’eau impropre d’une rivière qui est contaminée par la bactérie Salmonella typhi, ils risquent de développer une fièvre typhoïde. Rivière de Gouloué/12 janvier 2024 (@Mathildehangard)

Lundi 22 janvier, les habitants pourront se rendre à l’école primaire d’Hamouro pour se faire vacciner ou simplement avoir des informations auprès de l’équipe médicale. Mardi 23 janvier, les équipes de l’ARS seront présentes près du marché couvert dès 8h du matin pour vacciner les volontaires et mercredi 24 janvier, les volontaires pourront être vaccinés sous le manguier à droite de la route menant à l’école (juste avant l’école).

L’ARS encourage toutes les personnes qui présenteraient des symptômes évocateurs d’une fièvre typhoïde à consulter au plus tôt un professionnel de santé, notamment les personnes vivant à Hamouro, où un foyer épidémique a été détecté.

Mathilde Hangard 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Dengue, Mayotte, ARS, moustique

Deux cas autochtones de dengue détectés à Mayotte, alerte l’ARS

0
Face à deux cas de dengue contractée sur le territoire, les autorités mettent en garde sur les potentiels gîtes larvaires et sur les moyens de protection. Rappelant qu'à Mayotte, les moustiques peuvent transmettre des maladies graves : le chikungunya, la dengue et le paludisme

Santé : « Les données montrent que 80% des cancers du sein concernent des femmes...

0
A Mayotte, alors qu'un tiers des cancers détectés sont des cancers du sein et qu'aucun mammographe ne fonctionne depuis plusieurs mois sur le territoire, la vision d’un conseiller médical et médecin de santé publique...

Formation : La licence d’orthoptie officiellement mise en place à Mayotte

0
La signature de la convention pour la mise en place d’une licence en orthoptie a eu lieu hier en fin d’après-midi au campus connecté d’Hajangoua en présence de tous les partenaires. Le secteur de la santé étant une priorité pour le territoire, ce partenariat marque une étape importante dans le développement de la formation supérieure des jeunes et des soins de santé à Mayotte.
Leptospirose, maladie, rat, rongeurs, urine, eau contamination

Leptospirose : 28 cas déclarés depuis le début de l’année 2024

0
Qui dit saison des pluies, dit risque de développement des bactéries Leptospira... La leptospirose, aussi appelée "maladie du rat" continue de se propager à Mayotte. Mais quelle est cette maladie et surtout, comment s'en...

Précisions de l’ARS au sujet du choléra

0
Dans un communiqué envoyé ce mardi 21 décembre, l'Agence Régionale de Santé livre des précisions supplémentaires par rapport à son "Plan de riposte au risque de l'introduction du choléra à Mayotte". Nous apprenons ainsi que...

Recent Comments