27.8 C
Mamoudzou
dimanche 25 février 2024
AccueilEconomieMise en place d’AFIS, un nouveau service de navigation aérienne à l’aéroport...

Mise en place d’AFIS, un nouveau service de navigation aérienne à l’aéroport Marcel Henry

Un nouveau service de navigation aérienne, AFIS (Aerodrome Flight Information Service) vient d’être mis en place à l’aéroport Marcel Henry. Son objectif est de renforcer la sécurité aérienne sur l’aéroport de Mayotte, mais aussi d’optimiser ses capacités aéroportuaires et la qualité de services fournis aux passagers.

AFIS offre également de nouvelles opportunités d’emploi et un soutien au développement économique local. Cette initiative, concrétisée en collaboration avec la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) consolide la position de l’aéroport dans la région et ouvre une nouvelle aire de croissance et d’opportunité pour le territoire mahorais.

AFIS permettra de fournir aux utilisateurs de l’aérodrome (compagnies aériennes, usagers de l’aviation générale, etc.) des informations en lien avec les vols en cours aux abords de l’aérodrome et de déclencher les services de secours et de sauvetage en cas d’alerte. « La mise en place du service AFIS à l’aéroport de Mayotte marque également une avancée majeure dans l’optimisation des capacités aéroportuaires et de la qualité de service fournie aux passagers ». Une initiative qui fait suite à l’ouverture récente de l’hôtel Ibis, l’arrivée d’un nouveau restaurateur local dans le hall public de l’aérogare ou encore les travaux en cours d’extension de l’aérogare. « Ces développements contribueront à offrir une expérience de voyage modernisée et améliorée, tant pour les passagers que pour les compagnies aériennes. »

Plus concrètement, AFIS rend les services suivants : il assure le service d’information et d’alerte, donne des informations sur la présence des aéronefs dont il a connaissance au voisinage de l’aérodrome, fournit les informations météorologiques dont il dispose et les informations sur les conditions d’aérodrome (piste en service). Il assiste par ailleurs les pilotes dans la prévention des collisions entre avions, véhicules et tout autre obstacle. Toutefois, contrairement à un service de contrôle, AFIS ne peut donner ni instruction, ni autorisation, ni interdiction à un pilote. En particulier il ne peut pas autoriser le décollage ou l’atterrissage d’un aéronef.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Natissa Elfakir, première femme mahoraise instructrice sûreté certifiée

0
Le 11 janvier dernier Natissa Elfakir, responsable d’exploitation à Global Ingénierie Sûreté Mayotte (GISM), est devenue la première femme mahoraise instructrice sûreté certifiée. Elle a suivi la formation d’instructrice sûreté certifiée, durant 4 mois, dispensée à l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile (ENAC) à Toulouse.

Perturbations à l’aéroport de Dzaoudzi suite au report d’un vol

0
Les passagers qui devaient partir pour Nosy Be voient leur vol reporté à ce lundi. Et dénoncent un déficit de communication. Le directeur général de la compagnie Ewa Air s'explique

La préfecture réquisitionne du personnel aérien pour permettre l’atterrissage d’un avion

0
Dimanche soir, la préfecture de Mayotte a fait savoir, sur les réseaux sociaux, qu’elle avait pris les dispositions nécessaires pour permettre le retour en sécurité des passagers du vol n°ZD051 à destination du 101e département depuis l’île Maurice.
VOLTA, EDEIS, COREXSOLAR INTERNATIONAL, mAYOTTE

Stockage de photovoltaïque sur les toits de l’aérogare pour l’équivalent de la consommation de...

0
Avec la décision de la Commission de régulation de l'Energie (CRE) d'autoriser à Mayotte les projets de stockage de photovoltaïque, plusieurs projets ont vu le jour. Nous avions évoqué celui de l'aéroport de Mayotte...

La « maison du projet », un « signal fort » que « la piste longue se fera »

0
Plus de 3 millions d'euros dépensés et une centaine de salariés, la piste longue est "déjà une réalité" assure le préfet Thierry Suquet. Mais face aux délais et aux doutes qui les accompagnent, l'Etat veut convaincre que le projet se fera, et incite à anticiper le développement de l'île autour de ce nouvel aéroport. La maison du projet, inaugurée ce lundi, participe de cette volonté de communiquer, et doit permettre de suivre les avancées en temps réel.

Recent Comments