27.8 C
Mamoudzou
lundi 26 février 2024
AccueilCultureÉducation : Le lycée Bamana clôture l’édition 2023 de la Fête de...

Éducation : Le lycée Bamana clôture l’édition 2023 de la Fête de la science

Commencée le 10 novembre dernier au collège Frédéric D’Achery de Koungou, la Fête de la science s’est clôturée hier au lycée Younoussa Bamana de Mamoudzou. Quatre ateliers étaient proposés au menu de cette dernière journée, un premier sur la nutrition, un deuxième sur le sport, un autre consacré à sensibiliser les élèves aux violences dans le sport, et enfin un dernier atelier sous forme de conférence avec pour thème l’eau.

L’eau au cœur des problématiques actuelles

Les ateliers étaient ouverts à l’ensemble des élèves du lycée mais ce sont essentiellement des classes de premières qui ont participé aux ateliers. Les adolescents ont ainsi été sensibilisés à la problématique de l’eau par Kassim Mohamed Aboudou, professeur de physique-chimie au lycée Bamana. « A Mayotte la pénurie d’eau est un véritable problème… Aussi je trouvais intéressant de faire passer un message aux élèves sur ce sujet en leur montrant qu’il y a plusieurs solutions », explique le professeur. Les élèves ont ainsi pu comprendre la technique du dessalement de l’eau de mer et le principe d’un osmoseur. « Je leur ai montré plusieurs méthodes pour avoir de l’eau potable, notamment celle du dessalement, puisque nous avons une usine en Petite-Terre. Mais l’objectif est aussi leur faire comprendre que cela nécessite des études préliminaires, des financements, du personnel qualifié comme des techniciens spécialisés pour la maintenance ou encore des ingénieurs. Et ce n’est pas tout puisqu’il faut trouver également le bon endroit pour installer une usine ». Concernant une potentielle deuxième usine dans l’île, le professeur de physique-chimie espère que cela se fera. « La France n’a jamais croisé les bras… Elle sait s’adapter et répondre aux nouvelles technologies, aussi on y croit, même si cela demande un peu de temps », résume-t-il.

Nutrition et sport doivent aller de paire

Le sport était le thème de l’édition 2023 de la Fête de la science.

Cette année le thème de la Fête de la science était le sport, il était donc tout à fait normal qu’un atelier y soit consacré et où les élèves ont pu pratiquer de la danse. Mais ce n’est pas tout puisqu’en parallèle il y avait un atelier nutrition. « L’idée est de faire comprendre aux élèves que le sport est bon pour la santé mais que la nutrition l’est tout autant, elle doit suivre. Cela ne sert à rien de faire du sport et de se ruer après sur des aliments ou des sodas bourrés de calories », explique Nicolas Dubois, professeur de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre). Cet atelier, proposé initialement par les étudiants en master 1 MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) du CUFR de Dembéni, a spécialement été transposé pour les élèves de premières. « Nous leur avons fait des plaquettes informatives, sous forme de jeu, avec la composition de certains aliments pour tout ce qui concerne les protéines, les glucides et les lipides, ainsi que le nombre de kilocalories (kcal) afin qu’ils puissent lire et comprendre un étiquette nutritionnelle ». On apprend ainsi que dans une cannette de soda de 33 centilitres d’une marque très connue, il y a l’équivalent de 6 morceaux de sucre !

Les violences sexuelles dans le sport un sujet encore tabou

L’association Profession Sport et Loisirs est intervenue pour sensibiliser les élèves aux violences sexuelles dans le sport.

Enfin les élèves ont été sensibilisés aux violences sexistes et sexuelles dans le sport avec l’association mahoraise Profession Sport et Loisirs (PLS). « A Mayotte le sport est un espace de sociabilisation important, il y a beaucoup de gens qui le pratique. Nous avons donc mis en place un atelier, à la demande du rectorat, afin de faire de la prévention mais aussi en essayant de créer un lien de confiance afin que les élèves puissent éventuellement se libérer de certaines appréhensions. Pour cela, il faut qu’ils adhèrent aux informations qu’on va leur donner », raconte Alizé Potié, chargée de mission et formatrice au sein de PLS. Plusieurs thématiques ont ainsi été abordées, ainsi que les notions de consentement, de prescription ou encore les différents types de violences sexistes et sexuelles.

La Fête de la science a battu son plein durant près de trois semaines dans l’ensemble des établissements scolaires du territoire. Plusieurs milliers d’élèves ont ainsi pu se familiariser avec certaines disciplines scientifiques ou tout simplement partager et découvrir des expériences inédites.

B.J.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.
SMAE, eau potable, Mayotte, Vinci

Coupure anticipée de la distribution d’eau à Passamainty et report à Vahibé

0
En raison du déséquilibre du bassin de distribution de Vahibé et Passamainty, SMAE – Mahoraise des Eaux – a décidé : - de procéder à une coupure anticipée de la distribution d’eau sur le secteur...

Blocage de l’île : Les élèves mahorais parmi les premiers impactés

0
Alors que les vacances de Carnaval arrivent à grands pas, dès ce vendredi soir, la crise sociale qui touche notre territoire depuis maintenant plus d’un mois ne semble pas s’atténuer, bien au contraire. Plus de quatre semaines ! C’est autant de jours où les élèves du 101e département français n’ont pas eu cours ou au mieux en mode dégradé, avec des différences majeures selon le lieu où l’on habite

La vidéo verbalisation mise en place dans les prochains mois sur la commune de...

0
Équipée d’un système de vidéo protection et d’un centre de supervision urbain (CSU) depuis 2017, la commune de Mamoudzou compte étendre encore ce dispositif dans les semaines et les mois à venir afin d’aider les forces de l’ordre à lutter contre la délinquance mais aussi faire baisser les incivilités.

Prolongement des candidatures pour l’événement « Les artistes s’exposent »

0
La Ville de Mamoudzou annonce aux artistes que la période de candidature à l’exposition « Mémoires photographiques » et au concours photo amateur « Ça va flasher » est prolongée au 31 mars 2024.

Recent Comments