26.8 C
Mamoudzou
vendredi 3 février 2023
AccueilEconomieEwa Air : « On pense que dans les 48 heures, le...

Ewa Air : « On pense que dans les 48 heures, le programme reviendra à la normale »

Entamée vendredi dernier, la grève du personnel d’Ewa Air a pris fin mercredi soir. Un terrain d'entente avec la direction a été trouvé permettant la reprise progressive des activités de la compagnie aérienne.

La satisfaction du personnel de la compagnie aérienne Ewa Air était au rendez-vous jeudi. Malgré les négociations éreintantes qui se sont éternisées pendant sept longues heures, un compromis a pu être trouvé.

Les perturbations liées aux annulations de vols, bientôt de l’histoire ancienne

« Disons que nous avons trouvé un terrain d’entente sur les revendications », s’est exprimé le directeur de la compagnie, Ayub Ingar, précisant que « chacun a fait des concessions dans le bon sens ». La majeure partie des trente-cinq points devant être abordés ont ainsi pu trouver une réponse, mais difficile d’en savoir plus, « c’était un ensemble, je ne vais pas prendre les sujets point par point ».

« Nous avons réussi à obtenir 80 % de nos demandes »

Si le premier round de négociations de six heures mardi s’est soldé par une impasse, le second round mercredi aura donc été plus profitable. « Le dialogue a été très long », témoigne Nahdah Hachim, suppléante de la déléguée SNPNC-FO, travaillant chez Ewa Air en tant que cheffe de cabine. Même si quelques éléments restent encore sans réponse, dans l’ensemble la satisfaction est de mise. « Nous avons réussi à obtenir 80 % de nos demandes, d’autant que plus de 50 % relevaient du code du travail tels que les fiches de postes etc. ».

Les avions de la compagnie vont pouvoir à nouveau s’élancer depuis l’aéroport de Mayotte

Selon le directeur de la compagnie, la proportion des pourcentages revêt une autre dimension puisque « il y avait presque 40 % des demandes qui étaient déjà en place et sur les 60 % restants il fallait trouver un compromis ». Néanmoins, au regard de la levée du mouvement social décidé mercredi soir, le satisfecit était de mise.

Un retour à la normale prévu dans les 48 heures

Désormais, l’activité de la compagnie aérienne doit retrouver progressivement son rythme de croisière. « Pour la reprise du trafic, c’est à la direction de faire les plannings », indique la suppléante avant d’ajouter « la reprise se fera au plus vite, c’est ce que l’on souhaite pour nos passagers. On va faire au mieux pour rattraper les vols ». C’est bel et bien la volonté d’Ayub Ingar puisque selon lui « on pense que dans les 48 heures, le programme reviendra à la normale ».

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Ewa Air, La Réunion, Mayotte

Ewa Air face aux différentes tempêtes

0
Ewa Air n'a pas été à l'abri des critiques ces derniers temps. L'enchaînement d'événements, comme la crise sanitaire, ou plus récemment les difficultés météorologiques, n'auront pas arrangé les choses. Nous avons fait un point avec Ayub Ingar, directeur général de la compagnie.

Une mobilisation en demi-teinte contre la réforme des retraites

0
A l’appel des confédérations et syndicats nationaux pour la journée de grève et manifestations interprofessionnelles le 19 janvier, l’intersyndicale de Mayotte a regroupé le nombre record de 11 syndicats et a sollicité tous les travailleurs à se mobiliser contre le report de l’âge légal de la retraite à 64 ans, avec un allongement accéléré de la durée de cotisation. Ce jeudi, ils étaient ainsi un peu plus 500 manifestants d’après la police et environ 1000 selon les syndicats à avoir battu le pavé dans les rues de Mamoudzou.

Les syndicats vent debout contre les projets de réforme du gouvernement

0
A deux jours de la grande mobilisation nationale contre le projet de loi du gouvernement d’Élisabeth Borne sur les retraites, les syndicats Snes-fsu en ont profité pour rappeler mais surtout mobiliser leurs adhérents en faveur d’une augmentation des salaires sans contreparties pour toutes et tous en début, milieu et fin de carrière ; mais aussi un rattrapage des pertes de pouvoir d’achat et une revalorisation des carrières, ainsi qu’un mécanisme pérenne d’indexation des salaires sur les prix.

Les employés de SFR Mayotte commencent bien l’année

0
Alors que la fin d'année 2022 a été rythmée par les grèves d'EDM et de Ewa air, une autre mobilisation a, elle, fait moins de bruit. En effet, les employés de SFR Mayotte ont eux aussi notifier leurs revendications (notamment sur le salaire) à l'occasion du débrayage national du 1er décembre. Une manifestation tout en douceur qui a abouti à un accord le 6 décembre, signé le 21 décembre. Ils en profiteront dès janvier.

L’intersyndicale interprofessionnelle de Mayotte appelle à la mobilisation pour ce jeudi 19 janvier

0
L’appel à la grève, pour le jeudi 19 janvier prochain, a été lancé par l’intersyndicale interprofessionnelle de Mayotte. Dans le collimateur de ce mouvement social, «le report de l’âge de la retraite à 64...

Recent Comments