25.8 C
Mamoudzou
samedi 4 février 2023
AccueilEnvironnementInstallation de 13 filets pour capter les déchets drainés par les fortes...

Installation de 13 filets pour capter les déchets drainés par les fortes pluies dans 5 communes

Après la phase test à Koungou et Pamandzi l'année dernière aux réussites diverses, le Parc Naturel marin poursuit son opération de pose de filets de rétention des déchets dans les canalisations.

Dans le courant du mois de décembre, le Parc naturel marin de Mayotte va déployer 13 filets en aval de cours d’eau ou de caniveaux pour récupérer les déchets solides avant qu’ils ne finissent dans le lagon. Une opération qui fait suite à la phase test l’année dernière à Koungou et Pamandzi.

Avec le soutien financier de l’Union européenne, NextGenerationEU, de France Relance et de l’Office français de la biodiversité, ce programme se terminera courant 2023. Les filets seront alors confiés aux collectivités d’accueil.

L’an dernier, deux filets-test avaient été installés sur deux sites d’expérimentation aux caractéristiques bien différentes. Le premier filet était dans la rivière Koropa, dans la commune de Koungou. Le second a été fixé dans un caniveau de la commune de Pamandzi.

Dans le cadre de ce projet de Recherche & Développement, les filets sont conçus sur mesure par la société Pollustock et sont relevés après chaque grosse pluie par la société Enzo Recyclage, qui, en 2022, réalisait ce type de prestation pour la première fois.

L’objectif de cette phase-test était d’avoir un retour d’expérience de l’efficacité de ces filets dans divers contextes à Mayotte. Car quelques mois après leur pose, les déchets étaient de nouveau retrouvés en nombre sur la plage à Majikavo, le filet ayant cédé peu après la pause, comme nous l’avions relaté lors d’un reportage. 

Retraits des déchets emprisonnés par Enzo recyclage

Les déchets qui se déversent depuis les hauteur de Dubaï sont de toutes natures, et ont endommagé le filet, nous avait expliqué un DGA de la commune de Koungou. Un travail de sensibilisation en amont avait été mené avec l’association Nayma.ET il était prévu que la commune de Koungou se dote d’une brigade verte affectée à la sensibilisation et au gardiennage.

La seconde phase du projet concerne la conception et l’installation de onze filets supplémentaires installés pour couvrir la saison des pluies 2023. L’installation et la gestion de ces équipements sont assurées par le Parc dans le cadre du Plan de relance jusqu’au premier trimestre 2023. Le montant global du projet est estimé à près de 1 million d’euros. Les installations seront ensuite mises à la disposition des collectivités engagées dans le projet. La gestion des filets antidéchets leur sera alors confiée.

Pour cette phase de déploiement, cinq collectivités de Mayotte ont sollicité le Parc pour accueillir ces dispositifs dans leur territoire : la Communauté d’agglomération Grand-Nord, la commune de Chiconi, la commune de Dzaoudzi-Labattoir, la commune de Kani-Keli et la commune de Pamandzi. Un des filets installés à Pamandzi est cogéré par la société EDEIS en raison de sa proximité de l’aéroport.

Aux côtés de ces collectivités, le Parc a étudié l’implantation potentielle des filets en portant une attention particulière sur les aspects techniques d’installation et de gestion du filet, les enjeux en matière de déchets, la dynamique hydrologique et la dimension citoyenne et associative en faveur d’une appropriation du projet et de la sensibilisation des riverains.

Treize filets vont être installés durant la saison des pluies 2023. Ils seront fixés sur des ouvrages ayant les caractéristiques requises: fixité, solidité, dimension, proximité de la route pour permettre les prélèvements, sol non-naturel pour éviter le creusement, garantie de la continuité écologique sur une rivière.

Si les conditions météorologiques le permettent, les filets seront déployés selon le calendrier suivant :

  • 05/12 et 06/12 : Pamandzi (aéroport + front de mer)
  • 07/12 et 08/12 : Dzaoudzi (Mangamagari)
  • 09/12 et 10/12 : Chiconi (front de mer)
  • 14/12 : Kani Be (mangrove)
  • 15/12 et 16/12 : Bandraboua (Patte d’oie)
  • 17/12 : Bouyouni (MJC)
  • 18/12 : Kani Keli (mairie)
  • 19/12, 20/12 et 21/12 : Koungou (pharmacie et Majikavo-village)

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Six nouveaux magistrats sont arrivés à Mayotte

0
Le ministre de la justice, Éric Dupont-Moretti, avait annoncé il y a quelques mois de cela l’envoi de renforts pour le tribunal judiciaire de Mamoudzou. C’est chose faite puisque six nouveaux magistrats sont arrivés...

Un recensement de la population mahoraise sous le signe de la transparence

0
Le recensement de la population mahoraise a débuté ce jeudi et se terminera le 3 mars. Nous avons suivi un agent recenseur sur le terrain afin de voir comment il procède pour effectuer cette mission dans un département où l’habitat et les pratiques culturelles diffèrent grandement par rapport à l’Hexagone ainsi que dans les autres départements d’Outre-mer. État des lieux...
Gendarmerie, police, Mayotte

Les chiffres de la préfecture confirment une aggravation de la délinquance en 2022

0
Alors que les statistiques nationales sur la délinquance ont été publiées ce mercredi, affichant une augmentation de vols avec arme à Mayotte, deuxième territoire de France le plus impacté, la préfecture livre un comparatif de la délinquance sur 2021. La période actuelle est plus calme, indique le général Capelle
Halo, Mayotte, Transdev

Perturbation du ramassage scolaire en raison de caillassages de bus dans le Nord

0
Le Réseau Halo informe l’ensemble des usagers, qu’en raison des dégâts occasionnés suite à 8 caillassages de véhicules du réseau Halo ce jour dans la zone Nord, les services de la zone Nord seront...
PAF, Shikandra, LIC, Mayotte

Lutte contre l’immigration clandestine : plus de 25.000 reconduites à la frontière en 2022

0
La préfecture vient de livrer les chiffres de la lutte contre l’immigration clandestine à Mayotte, autrement appelée opération Shikandra, sur l’année 2022. Après deux ans d’activité perturbée par la crise sanitaire et ses confinements, c’est un retour à une année presque normale. Qu’il faudra donc aussi comparer avec 2019, année d’avant Covid

Recent Comments