25.8 C
Mamoudzou
samedi 4 février 2023
AccueilEconomieLes valeurs du sport, exhausteur de talents pour favoriser le retour à...

Les valeurs du sport, exhausteur de talents pour favoriser le retour à l’emploi

Le complexe sportif de Cavani a accueilli lundi, toute la journée, l’édition « Du stade vers l’emploi ». Organisée notamment par Pôle emploi mais également la ville de Mamoudzou, l’objectif de cette manifestation est d’utiliser les valeurs du sport afin que les employeurs puissent repérer les compétences et savoir-être des candidats.

« Allez, on est motivé ». Les encouragements fusent sur la pelouse du stade de Cavani. Les encadrants du Comité d’Athlétisme de Mayotte ne manquent pas de ressources verbales pour inviter la soixante de candidats à donner le meilleur d’eux-mêmes. Ici, pas d’entraînement en vue d’une quelconque compétition, mais une manifestation d’un nouveau genre pour améliorer les opportunités de décrocher un emploi.

Un job dating aux modalités de réalisation bien particulières

Laisser le conventionnel pour chercher l’humain

« C’est une opération de recrutement qui n’a rien de classique », se réjouit Christian Saint-Etienne, directeur régional de Pôle emploi. Impulsée, entre autres, par le Comité d’organisation des Jeux Olympiques, l’opération nationale « Du stade vers l’emploi » est née en 2020. Depuis lors, ces manifestations se sont multipliées partout en France y compris, pour la première fois, à Mayotte lundi matin. « Ce sont des opérations qui sont très présentes en métropole et qui ont déjà démontré leur efficacité », souligne Christian Saint-Etienne. En effet, les premières éditions réalisées dans d’autres régions ont permis à 39 % des demandeurs d’emploi de retrouver un emploi dans le mois ayant suivi l’événement et atteint 62 % cinq mois après. « Il s’agit d’une opération qui s’inscrit dans la durée », abonde-t-il.

Cette nouvelle forme de recrutement permet de s’affranchir du cadre conventionnel de la lettre de motivation et du CV afin de valoriser des compétences liées ou promues dans le cadre de la pratique sportive. Selon Flaccine Daniel, chargé de relations partenariales à Pôle emploi, ce dispositif innovant permet « de détecter des compétences qui se rapprochent des soft skills ». Qu’il s’agisse du travail en équipe, de l’engagement, de l’écoute ou encore de la persévérance, les recruteurs seront attentifs à la manière dont les candidats évoluent au sein des différents ateliers. Néanmoins, il ne s’agit pas de prendre en considération les performances sportives mais de mettre l’accent sur les qualités humaines et relationnelles que le sport permet de véhiculer.

Le statut des participants anonymisé

Mais comment savoir qui est demandeur d’emploi de ceux qui sont employeurs ? « Justement, personne dans les ateliers ne le sait. C’est tout l’enjeu de cette opération », précise le directeur régional de Pôle emploi. Cette première étape d’immersion permet de « briser la glace » et de créer du lien avant l’étape de convivialité lors de la restauration à midi, renseigne Christian Saint-Etienne. Les masques ne finiront par tomber qu’au cours de l’après-midi lors de l’ultime phase de la journée : le job-dating. « Les candidats ont été préparés dans le cadre de l’accompagnement de Pôle emploi, il y a eu des ateliers de préparation pour leur expliquer comment se vendre d’un point de vue professionnel », renseigne Flaccine Daniel. Ces derniers ont d’ailleurs été sélectionnés au regard des besoins des employeurs. « Les demandeurs d’emploi sont proches, très proches ou en phase avec les offres d’emploi proposées concernant les métiers en tension à Mayotte », informe le directeur régional de Pôle emploi.

Qui demandeur d’emploi, qui employeur, impossible de le savoir lors de la phase sportive

Trouver des solutions pour les métiers en tension

Transport, logistique, restauration ou bâtiment, ces secteurs sont actuellement concernés par des difficultés d’embauche avec des offres d’emploi qui ne parviennent pas à trouver preneur. Souhaitant rester anonyme, un des participants demandeurs d’emploi fait savoir que même s’il est « ouvert à tout », au regard de son BAC pro en lien avec le transport dans le BTP, il aimerait pouvoir « s’orienter dans [son] domaine professionnel ».

Faisant fi des approches classiques, cette manifestation permet donc d’envisager une nouvelle approche interpersonnelle recruteur / recruté. Une initiative que le délégué du préfet à la politique de la ville de Mayotte, Michel Santoro, espère pouvoir être « reconduite les années suivantes ». Cette volonté est affichée par Christian Saint-Etienne dont l’objectif serait d’atteindre « une édition par an », voire « une tous les semestres ». Pérenniser cette action constituerait une corde supplémentaire à l’arc du retour à l’emploi, un défi à Mayotte où le taux de chômage est le plus fort des régions européennes.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Pôle emploi, Mayotte, chômage

Les outre-mer pas concernés par l’évolution des modalités de l’assurance chômage

0
Ça balance côté réforme en février ! Un nouveau pan concernant l'assurance chômage est entrée en vigueur ce 1er février, qui adapte la durée d'indemnisation à l'état du marché du travail. Mais non applicable...

Sport – Nos athlètes mahorais répondent présent !

0
Ce samedi, avaient lieu les Championnat de la Réunion de type indoor et des lancers longs. Ces derniers servent de préparation aux championnats de France éponymes qui arrivent prochainement. Soultoini Ali, pour le javelot, Kamel Zoubert, en sprint, et Daouda Amboudi, en perche et poids, ont été nos représentants mahorais. Deux d'entre eux se sont particulièrement illustrés, de bonne augure pour la suite.
départementales, Mayotte

Œuvrer aux développements des compétences nécessaires à Mayotte

0
En février 2023, le CRESS de Mayotte, en partenariat avec le Conseil départemental, AKTO, LADOM, Pôle emploi, Action Logement et Talis Business School, lance un Mastère Management de projets Economie Sociale et Solidaire (ESS).

Le nombre de demandeurs d’emploi à Mayotte en hausse de 7,4 % au 3e...

0
Jeudi 27 octobre, la DEETS et Pôle emploi ont publié les statistiques relatives aux demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi à Mayotte au 3 trimestre. L’île au lagon enregistre la plus forte hausse du nombre de demandeurs d’emploi au regard des autres départements d’outre-mer. Les femmes ainsi que la tranche d’âge des 25-49 ans sont les plus touchées par cette hausse.

Economie bleue : l’excellence de Mayotte se construit aujourd’hui

0
Pôle emploi, en partenariat avec LADOM et le Conseil départemental, porte un projet de formation au métier de stewards et stewardess dans le yachting. Après une semaine de formation à la mobilité à Mayotte, les membres de la première promotion ont pris leur envol mercredi au Kenya. Mais le chemin à parcourir est encore long avant d’espérer participer à Antibes au « Salon de recrutement équipage Yachting » en mars prochain.

Recent Comments