26.8 C
Mamoudzou
mercredi 21 février 2024
AccueilEducationLa revue Chab’ donne la parole aux jeunes de Mayotte

La revue Chab’ donne la parole aux jeunes de Mayotte

Le collège de Chiconi a accueilli mercredi matin le lancement du sixième numéro de la revue Chab’. Produit en partenariat avec la SOMAPRESS et l’Académie de Mayotte, une nouvelle convention a été signée pour poursuivre l’initiative l’année prochaine. Cette revue de la jeunesse offre une lecture inspirante et inspirée.

« Chab’ permet aux élèves de publier dans un magazine professionnel et donc de les mener vers l’excellence ». Le directeur du centre de documentation pédagogique de Mayotte, Eric Micaelli, également référent Éducation aux médias et à l’information et coordonnateur du Centre pour l’éducation aux médias et à l’information, a salué la sortie du second numéro annuel de la revue, le sixième depuis sa création. A l’origine, se remémore Laurent Canavate, directeur de la SOMAPRESS, « une idée que l’on a eu il y a une quinzaine d’années. Une première revue avait été publiée pendant un an, mais nous avions dû arrêter car à l’époque personne ne nous a soutenus ».

Signature de la convention

« L’éducation aux médias et à l’information est une priorité »

« Cette revue, poursuit-il, a pour raison d’être de donner la parole aux jeunes, leur vision de Mayotte, leur ressenti face au contexte de l’île ». Cette initiative participe au développement d’une éducation aux médias, comprendre leur fonctionnement mais aussi leur importance car, selon le recteur Gille Halbout,« le poids des fausses nouvelles dans un contexte électoral ou sanitaire peuvent avoir des conséquences non négligeables ». A l’heure où les réseaux sociaux deviennent un canal d’information à part entière, la vérification des faits devient une gageure. Ainsi, note le recteur « l’éducation aux médias et à l’information est une priorité ». Alors pour poursuivre avec le partenariat entre la SOMAPRESS et l’académie de Mayotte, Laurent Canavate et Gilles Halbout ont signé une convention pour une année supplémentaire.

Mettre en lumière la jeunesse et ses initiatives

Donner la parole aux jeunes a une vertu salvatrice, loin du lieu souvent commun de la violence qui leur est rattaché. Pas de stéréotype. Pas d’amalgame. Pas de silence. Au contraire, nuances, réflexions et envies s’ouvrent aux lecteurs à travers les pages de ce nouveau numéro. Des initiatives de la jeunesse pour la jeunesse mais aussi pour toute la population de l’île. Ainsi, le lecteur apprendra que la terminale bac pro Aménagement finition du bâtiment, au lycée polyvalent de Chirongui, a participé à l’écriture d’un conte intitulé « A Mayotte, Ben, l’Enfant des Vents ».

Présentations des projets dont la revue se fait écho

Stéphane Vermeersch, professeur au lycée professionnel de Chirongui revient sur la genèse de ce projet. « Il aura fallu deux années scolaires pour faire un livre avec la création d’une histoire en français et en shimaore », explique le professeur. Il poursuit : « le livre sera en vente dans les prochains mois. Il est important de montrer que les lycéens sont capables de créer des histoires abouties ». Ce conte, édité à l’heure actuelle à mille exemplaires et prochainement disponible à Mayotte dans les librairies, porte un message écologique avec une vision, « rendre hommage à notre île. Respecter notre environnement ». Autre exemple d’initiative marquante relatée dans la revue, la Radio 101 du lycée de Dembéni, outil d’émancipation ayant permis pendant cinq jours à 32 élèves de l’établissement d’animer en direct et en duplex, en collaboration avec un lycée de métropole, cinq jours d’émission. La revue Chab’ donne ainsi à voir un univers bien souvent méconnu, la jeunesse de Mayotte, en ouvrant les arcanes de leurs réflexions.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Blocage de l’île : Les élèves mahorais parmi les premiers impactés

0
Alors que les vacances de Carnaval arrivent à grands pas, dès ce vendredi soir, la crise sociale qui touche notre territoire depuis maintenant plus d’un mois ne semble pas s’atténuer, bien au contraire. Plus de quatre semaines ! C’est autant de jours où les élèves du 101e département français n’ont pas eu cours ou au mieux en mode dégradé, avec des différences majeures selon le lieu où l’on habite
Attaque, M'gombani, collège, intrusion, délinquants

La guerre aux portes des établissements scolaires ! 

0
Jeudi matin, alors que toute l’île continue d'être paralysée par des barrages tenus par des manifestants protestant contre l’insécurité et l’accueil de demandeurs d'asile, d’autres barrages sont sauvagement montés par des délinquants. La situation a dégénéré à Mamoudzou et Koungou. Le Lycée Bamana, le collège de M'Gombani et le collège de Majikavo ont été attaqués par des assaillants extérieurs

Des collégiens de Doujani en vacances de neige dans les Alpes

0
Vingt-quatre élèves du collège de Doujani vont partir dans l’Hexagone ce jeudi 1er février pour découvrir la capitale Paris, d’une part, mais aussi et surtout profiter de ce séjour scolaire pour aller faire du ski dans la petite station de Villard de Lans. Une première pour l’ensemble de ces élèves

Barrages routiers : Le rectorat envisage des mesures pour assurer la continuité éducative

0
La situation ne semble pas s’améliorer concernant les barrages érigés à des endroits stratégiques sur tout le territoire de Mayotte. Les automobilistes voulant se rendre sur leur lieu de travail se retrouvent bloqués pendant plusieurs heures et sont souvent obligés de faire demi-tour. Quant aux élèves, ils sont privés de cours faute de pouvoir aller à l’école, et ce en dépit du maintien de l’ouverture des établissements scolaires.
Jean-Mathieu Defour, directeur, CHM, voeux, 2024, cérémonie

Voeux du CHM, une année 2023 difficile mais la forteresse est solide !

0
C’est à quatre voix, que le directeur du Centre Hospitalier de Mayotte (CHM), Jean-Mathieu Defour, accompagné du Secrétaire général de la Préfecture, Sabry Hani, du Président de la Commission Médical d’Etablissement (CME), Dr Soumeth Abasse, et de Ambdoul Kamardine, représentant du Conseil de surveillance de l’hôpital, a présenté ses voeux pour l’année 2024. L’occasion de faire un bilan de l’année 2023 écoulée et d’être optimiste pour la nouvelle année.

Recent Comments