30.8 C
Mamoudzou
vendredi 9 décembre 2022
AccueilorangeWeek-end difficile pour les pompiers de Mayotte : le SDIS alerte sur...

Week-end difficile pour les pompiers de Mayotte : le SDIS alerte sur les mises à feu

Ces derniers jours, les sapeurs-pompiers de Mayotte se sont mobilisés pour combattre des dizaines de feux allumés volontairement. Un situation critique et alarmante quant aux spécificités du territoire, face à laquelle le SDIS alerte sur les mises à feu récurrentes bien qu'interdites. 

Ces derniers jours l’adage disant qu’il n’y a pas de fumée sans feu s’est encore illustré à Mayotte. Tout le long du week-end, sur les très nombreux départs de feu volontaires dans le but de brûler des végétaux, les pompiers de Mayotte ont dû faire face à une dizaine de feux ayant échappé à leurs instigateurs.

Une dizaine de départ de feu non contrôlés ces derniers jours @SDIS 976

Comme l’explique le colonel Honor, directeur-adjoint du SDIS Mayotte, ces départs de feux ont spécialement concerné la zone du Sud, les communes de Dembéni, Bandrélé, et M’Boinatsa. C’est sur cette dernière localité que l’incendie a particulièrement posé problème. « Le feu a posé beaucoup de difficultés » reprend le colonel. En raison des difficultés d’accès, les pompiers ont dû se déplacer à pieds, sans pouvoir emmener d’eau avec eux : « C’est impossible d’emmener de l’eau à 2km du camion ». Il aura fallu éteindre le feu par ratissage et piétinement, néanmoins cette méthode pose l’inconvénient de laisser des points chauds par endroits, lesquels peuvent repartir avec le vent. « Et c’est ce qu’il s’est passé ». Le feu a ainsi menacé plusieurs maisons, et des nids électriques. La question de couper les lignes électriques s’est posée, et les hommes du Service départemental d’incendie et de secours ont dû évacuer deux familles, en déployant des moyens pour protéger les maisons.

Les soldats du feu en action @SDIS 976

Toujours selon le directeur adjoint du SDIS, ce genre d’évènement pose grandement problème. « Ce qu’il faut intégrer c’est qu’à Mayotte, contrairement à la métropole où on peut demander des renforts et les recevoir rapidement, on ne peut pas. On a donc eu des moyens de Longoni qui sont allés jusqu’à Kani-kéli ». Sauf qu’une fois les moyens de Longoni déployés dans le Sud, le secteur du Nord est ainsi rendu vulnérable : si un incendie se déclare dans le Nord, il faudra faire venir des moyens d’un autre endroit de l’île. Et la circulation étant ce qu’elle est…

« Ce que les gens doivent comprendre, c’est qu’allumer un feu de végétaux au Sud du département peut entraîner un drame au Nord du département. Il est impératif que les gens comprennent cela », déclare le colonel Honor. Pourtant, les feux sauvages restent une pratique plus que courante dans les habitudes mahoraises, en dépit de la réglementation préfectorale qui les interdit. Mais « quand on allume un feu, on crée un risque. Même si on allume des petites feuilles, elles sont légères, et à la moindre bourrasque de vent, la feuille va s’envoler et créer un départ de feu ».
En dépit des risques, les mauvaises pratiques ont la vie dure. Rien que ce week-end, pas moins de 4 hectares sont partis en fumée. Lorsque que l’on connait les pressions intenses liées à la déforestation, l’information est plus que préoccupante. Et ce, sans évoquer les risques de drames humains, au sein d’un territoire dont la seule géographie suffit à compliquer n’importe quelle intervention des secours. Sans oublier qu’à en croire les prévisions de Météo France, les prochains mois seront plus secs qu’à l’accoutumée, ce qui ne risque en rien de faciliter la problématique.

Mathieu Janvier

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mobilisation des sapeurs-pompiers de Mayotte pour la 36e édition du Téléthon

0
Les sapeurs-pompiers de Mayotte, dans le cadre de leur participation à la 36e édition du Téléthon national, organisent plusieurs événements structurés autour de trois projets entre le vendredi 2 décembre et le dimanche 4...

De nouvelles perspectives d’envol pour le secteur aérien à Mayotte

0
Ce mercredi, l'entreprise HELILAGON, implantée à Mayotte depuis plus de 2 ans dans le cadre du transport sanitaire, organisait une conférence de presse. L’objectif ? Présenter les deux autres branches d’activités de l’entreprise à savoir le travail aérien et les vols touristiques.
SDIS, Landiras, Mayotte, La Teste-de-Buch, incendie, Gironde

Retour des pompiers de Mayotte sur le grill en Gironde

0
Il faut se replonger dans ces mois de juillet et août au cœur des deux incendies majeurs que la France connaissait dans le Sud-Ouest, et que rien ne semblait pouvoir endiguer. Le colonel Olivier Neis proposait l’envoi d’un contingent mahorais. Ils rentraient à Mayotte ce mardi, et nous faisait partager un retour d’expérience. « Nous avons énormément appris ! », témoignaient-ils.

SDIS : Mayotte au chevet de la métropole dans la lutte contre les incendies

0
La violence et la durée des feux de forêt exceptionnels en métropole ont conduit les outre-mer a apporté un soutien humain avec l’envoi de sapeurs-pompiers en renfort. Dix soldats du feu de Mayotte, pour une période comprise en 8 et 21 jours, ont été détachés du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) afin de participer à la lutte contre les incendies en Gironde.

En cette période de saison sèche, le SDIS de Mayotte sur le qui-vive

0
Alors que les soldats du feu luttent tant bien que mal en métropole contre les feux ravageurs, à Mayotte, la saison sèche accroît incontestablement le risque d’incendie. Le colonel hors-classe Olivier Neis, directeur du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS), apporte un éclairage sur l’organisation des interventions et les difficultés rencontrées.

Recent Comments