23.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 juin 2022
AccueilEconomieRestauration : pour le président de l’UMIH Mayotte, « on est loin d’être tirés...

Restauration : pour le président de l’UMIH Mayotte, « on est loin d’être tirés d’affaire »

Après plusieurs années d'écueils et de souffrances liés à la crise sanitaire, où en sont les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration ? Si les difficultés semblent s’annoncer en métropole, les professionnels de Mayotte sont loin d’être rassurés quant à leur avenir proche.

En France hexagonale, certains représentants de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) tirent la sonnette d’alarme au sujet d’un problème majeur à venir : le déficit de main d’œuvre. A Mayotte, hormis quelques difficultés pour recruter des cuisiniers et face à l’absence de saisonnalité ainsi qu’au taux de chômage de la population, cette problématique reste lointaine. Mais pour Charles-Henri Mandallaz, président de l’UMIH Mayotte, l’apaisement est loin d’être au rendez-vous pour autant.

Charles-Henri Mandallaz, président de l’UMIH

Il rappelle ainsi que le couvre-feu établi aux mois de janvier et février, bien qu’« intelligemment mis en place par le préfet après une négociation avec les syndicats », a occasionné des pertes de chiffre d’affaire. Si dans la foulée, le mois de mars s’est avéré apporter une « bonne relance », « prouvant que l’envie était là », le mois de ramadan qui s’ensuit fait « fatalement retomber sur un mois creux ».

Un retour du pass vaccinal redouté

Ainsi, les restaurateurs « attendent avec impatience la reprise au mois de mai, tout en ayant un œil assez alarmé avec les dernières paroles d’Olivier Véran signifiant que le pass vaccinal pourrait bien revenir cet été, et pour nous ce serait une bien mauvaise nouvelle » explique le gérant de l’Orient Express.

Le pass vaccinal

Quelles conséquences en ce cas ? L’impact serait variable selon les activités, explique Mr Mandallaz. Une déperdition moindre pour la vente à emporter, mais le président de l’UMIH précise tout de même qu’au niveau national, la déperdition a été de 40% de clientèle en moyenne sur la restauration classique. « Un vrai handicap qui sera encore renforcé » précise-t-il, expliquant que nombre de personnes ont attendu la fin de la restriction pour effectuer la troisième dose, avant de s’en dispenser. « On se retrouverait encore avec un panel de clients qui n’auraient pas forcément leur pass et ne pourraient pas fréquenter nos établissements ». Une « grosse inquiétude » face à laquelle les restaurateurs aimeraient « tourner la page ».

Le remboursement des PGE, le risque d’une « défaillance en cascade »

Véritable épée de Damoclès planant au-dessus de nombre d’entreprises, la question du remboursement des Prêts Garantis par l’Etat (PGE) pèse lourdement sur les restaurateurs. « Les premiers PGE vont devoir être remboursés en mai/juin : on va avoir un œil attentif à voir les dégradations potentielles de trésoreries, et les situations de mises en danger de certains ».

Le restaurant Case Robinson, à Boueni

Le président de l’UMIH précise que « quand vous avez utilisé ce PGE comme un soutien à la trésorerie pendant deux ans, vous vous retrouvez avec une trésorerie pas très bonne, et en plus la relance est courte – encore plus chez nous avec le ramadan- et il va falloir rembourser bientôt…
On va voir ce que ça va donner. Au niveau national, la vision est assez pessimiste (…) on craint une défaillance cascade dans la profession au niveau national ».

« Les problèmes sont loin d’être derrière nous »

« On n’est pas tirés d’affaire » conclut Charles-Henri Mandallaz. « Les problèmes sont loin d’être derrière nous, ils sont encore bien devant nous. Les problèmes sanitaires, et économiquement parlant il ne faut pas se mentir, même si les chiffres montrent des signes de reprise intéressants, il faudra que cela se fasse sur la durée. Si on se reprend un coup d’arrêt cette année, là pour les entreprises ça risque d’être un arrêt de mort pour certaines ». Plus de recul possible grâce aux PGE, l’activité devra reprendre.

Mathieu Janvier

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Lagon, Mayotte

« L’art et la mer », un appel à projet ambitieux du Parc...

139533
Le Parc naturel marin de Mayotte et la Direction des affaires culturelles (DAC) de Mayotte s’associent pour lancer un appel à projets de résidences artistiques en faveur des enjeux écologiques de l’île, notamment en ce qui concerne son environnement marin. Cet appel à projets entend démocratiser les pratiques artistiques et la transition écologique.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139533
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com