25.8 C
Mamoudzou
samedi 4 février 2023
AccueilorangePetite enfance et parentalité à l’honneur au Département, il était temps !

Petite enfance et parentalité à l’honneur au Département, il était temps !

La parentalité est bien sûr au centre de l’épanouissement des enfants, évoquée lors d’une table ronde ce lundi à Bandrélé. Les enfants « on les fait à deux, on les éduque à deux », a lancé Sitinat Bamana, lors de l'inauguration d’un Lieu d'Accueil Enfants Parents.

Quoi de mieux qu’un colloque sur la parentalité pour démarrer à Mayotte une Semaine Nationale de la Petite Enfance. Il était supervisé par Madi Moussa Velou, 7ème VP du conseil départemental, Chargé des Solidarités, Action sociale et Santé, qui était accompagné de sa binôme de Dembeni, Zamimou Ahamadi, de la 2e vice-présidente Tahamida Ibrahim, des conseillers départementaux Nadjayedine Sidi et Zaounaki Saindou, en présence d’Olivier Brahic, directeur de l’ARS. Ils étaient accueillis par le directeur de la PMI (Protection Maternelle et Infantile qui accompagne de la grossesse aux 6 ans de l’enfant) de Bandrélé, le Dr Alain Prual.

Car il s’agissait pour cette première journée d’inaugurer un Lieu d’Accueil Enfants Parents (LAEP) à la PMI de Bandrélé. Lieu dédié à l’ensemble des familles pour les soutenir, sans contrainte, dans l’exercice de leur fonction parentale et éducative, le LAEP est un lieu ouvert, qui accueille de manière libre et sans inscription des enfants de moins de 6 ans avec un adulte référent, un espace convivial de jeu, d’échange, d’écoute et d’accompagnement.

« Nous ouvrons là l’ère de nouvelles générations de PMI, nous explique Madi Moussa Velou, au service de la population sur la prévention santé, mais aussi sur l’accompagnement médico-social, la formation et notre majorité met l’accent sur le mode de garde. Il y a 14 crèches offrant moins de 300 places en tout, on ne peut pas continuer comme ça ! » Le CD compte bénéficier de l’accompagnement de la Sécurité sociale et de l’Etat sur ce sujet.

Les crèches, un lieu de socialisation et de construction pour l’enfant

300.000 euros pour les crèches

Une table ronde sur le sujet primordial de la parentalité était organisée, avec notamment un échange sur la place du père qui, pour raison de polygamie résiduelle, ou autre, est peu présent, laissant des mamans seules et souvent dépassées pour élever leur progéniture. Avec une réflexion parlante de Sitinat Bamana, IEN Conseillère technique maternelle au rectorat : « On fait l’enfant à deux et avec plaisir, l’éducation de l’enfant doit aussi se faire à deux. »

Pour Madi Moussa Velou, plusieurs cordes sont à actionner : « Les cadis se rendront dans les familles pour un travail de proximité, de médiation. Certains ont été formés, d’autres le seront. Mais il faut aussi offrir aux parents des lieux de garde pour les enfants. Le Département met 300.000 euros pour cela. Nous devons redonner sa place au Service d’éducation à la santé pour alerter les populations et envoyer des signalements en interne, et former 1.500 assistants maternels, on en manque cruellement. »

La problématique du « parent-père », sera également abordée dans la déclinaison à Mayotte ce jeudi du dispositif des « 1000 premiers jours », mettant en évidence la santé, le bien-être de l’enfant et de ses parents sur la période allant de la grossesse aux deux ans de l’enfant. « Nous intégrons tout dans ce concept, la vaccination, le suivi médical, la prévention alimentaire, l’IVG, et, l’une de nos missions premières, la maitrise de la natalité du type ‘1, 2, 3, bass’ ».

Lancement de la Semaine Nationale de la Petite enfance

La semaine va être riche en événements et en inaugurations, avec une décision politique affichée de mettre les moyens, annonce l’élu : « Ces jours-ci, nous allons mettre l’accent sur les Maisons d’Assistantes maternelles, sur le handicap en milieu scolaire, dont quelques dispositifs sont portés par les associations, mais pas assez ». Le programme (ci-contre) continue demain mardi 22 mars avec la journée portes ouvertes dans les PMI de Bandrélé, Combani, Kawéni et M’tsangamouji

A suivre donc sur une vraie implication du Département sur ce sujet de la Petite Enfance, une des clefs majeures de l’épanouissement des enfants. « Malezi Mema
faida yatru piya », « Une bonne éducation est bénéfique à tous ».

Consulter le Programme semaine de la PetiteEnfance

Anne Perzo-Lafond

Téléchargez l'avis

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Six nouveaux magistrats sont arrivés à Mayotte

0
Le ministre de la justice, Éric Dupont-Moretti, avait annoncé il y a quelques mois de cela l’envoi de renforts pour le tribunal judiciaire de Mamoudzou. C’est chose faite puisque six nouveaux magistrats sont arrivés...

Un recensement de la population mahoraise sous le signe de la transparence

0
Le recensement de la population mahoraise a débuté ce jeudi et se terminera le 3 mars. Nous avons suivi un agent recenseur sur le terrain afin de voir comment il procède pour effectuer cette mission dans un département où l’habitat et les pratiques culturelles diffèrent grandement par rapport à l’Hexagone ainsi que dans les autres départements d’Outre-mer. État des lieux...
Gendarmerie, police, Mayotte

Les chiffres de la préfecture confirment une aggravation de la délinquance en 2022

0
Alors que les statistiques nationales sur la délinquance ont été publiées ce mercredi, affichant une augmentation de vols avec arme à Mayotte, deuxième territoire de France le plus impacté, la préfecture livre un comparatif de la délinquance sur 2021. La période actuelle est plus calme, indique le général Capelle
Halo, Mayotte, Transdev

Perturbation du ramassage scolaire en raison de caillassages de bus dans le Nord

0
Le Réseau Halo informe l’ensemble des usagers, qu’en raison des dégâts occasionnés suite à 8 caillassages de véhicules du réseau Halo ce jour dans la zone Nord, les services de la zone Nord seront...
PAF, Shikandra, LIC, Mayotte

Lutte contre l’immigration clandestine : plus de 25.000 reconduites à la frontière en 2022

0
La préfecture vient de livrer les chiffres de la lutte contre l’immigration clandestine à Mayotte, autrement appelée opération Shikandra, sur l’année 2022. Après deux ans d’activité perturbée par la crise sanitaire et ses confinements, c’est un retour à une année presque normale. Qu’il faudra donc aussi comparer avec 2019, année d’avant Covid

Recent Comments