31.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEducationHommage à Samuel Paty, l'autorité du professeur "commence à être discutée" aussi...

Hommage à Samuel Paty, l’autorité du professeur “commence à être discutée” aussi à Mayotte selon le recteur

Jadis respectée, l'autorité de l'enseignant s'effrite à Mayotte selon le recteur Gilles Halbout qui déplore des signes isolés mais inquiétants, en classe comme à l'extérieur. L'hommage à Samuel Paty et l'inauguration d'une salle du rectorat à son nom était l'occasion de rappeler la place du professeur dans la société.

Moins de 10 jours après l’hommage rendu dans le cadre de l’école ouverte au lycée Bamana, c’est toute une semaine de commémorations qui commence au rectorat de Mayotte, pour le premier anniversaire de l’assassinat de Samuel Paty.

“Nous avons profité de l’école ouverte pour rendre un homme à Samuel Paty il y a une dizaine de jours au lycée Bamana. De manière symbolique, c’était important de marquer le coup toute cette semaine dans l’ensemble des établissements scolaires mais aussi au rectorat” expliquait ce lundi le recteur aux équipes pédagogiques réunies pour initier les formations aux “valeurs de la République”. Ces formations doivent toucher l’ensemble des personnels de l’Education nationale d’ici 4 ans. Ils étaient pour leur première réunion de travail réunis dans la salle de conférence du rectorat, désormais baptisée “salle Samuel Paty”.

“On va profiter de cette semaine de commémoration pour accompagner les établissements qui voudront eux aussi dédier une salle à la mémoire de Samuel Paty, peut être aussi que des écoles qui n’ont pas de nom voudront prendre celui de Samuel Paty. Baptiser cette salle ,c’est peut être donner des idées aux autres, sans les imposer, chaque établissement aura sa manière de commémorer ce tragique attentat” a poursuivi le recteur.

Pour lui, cet assassinat terroriste alerte sur la place du professeur en général.

Des équipes vont former tous les personnels de l’île aux questions des valeurs de la république

“Nous sommes réunis comme nous l’étions il y a 10 jours avec le préfet, le maire de Mamoudzou et les élèves présents, pour rendre un homme à Samuel Paty, et valoriser le travail de tous les professeurs qui favorisent la prise de conscience de ce qu’est l’esprit critique et l’importance de la démarche scientifique (…) Ce que nous faisons dans nos établissements a vocation à se voir à l’extérieur”, un travail qui doit éveiller les consciences dans les établissements doit ensuite imprégner toute la société” mais qui est de moins en moins évident.

Une cellule psychologique à l’école de Bouyouni dans le nord

“L’institution scolaire et le professeur lui même doivent être pleinement respectés. J’insiste sur la notion d’autorité, qui n’était pas discutée il y a quelques temps à Mayotte en comparaison avec d’autres territoires, mais qui commence à l’être, et on le voit avec l’attaque de certains de nos établissements et quelques comportements que l’on voit poindre dans certaines classes, donc il faut être vigilants. Si veut que les valeurs de la République se répandent, il faut que l’autorité du professeur soit respectée” insiste Gilles Halbout.

Un discours à la tonalité toute particulière, alors que l’Education nationale pleurait aussi ce lundi un de ses enseignants de l’école de Bouyouni, victime d’une agression vendredi en dehors du cadre scolaire.

La salle Samuel-Paty du rectorat a vocation a inspirer d’autres établissements qui pourraient à leur tour prendre ce nom, ou le donner à une salle

« On était choqués et effondrés, a commenté le recteur. J’étais ce matin à l’école de Bouyouni pour discuter, une cellule psychologique a été mise en place pour recueillir les amis, les proches et les élèves qui étaient déjà au courant et avaient intégré la mort de leur instituteur, mais il faut rester vigilant, ce n’est pas parce que tout va bien le premier jour qu’il ne faut pas mener un travail sur le long terme. Je suis confiant sur le travail de la justice qui doit rapidement trouver les coupables et prononcer des sanctions exemplaires. A Dzoumonie des bandes sont en train d’être démantelées, ce n’est sans doute pas sans rapport. La justice doit aller jusqu’au bout et je suis très optimiste sur son travail qui est mené en profondeur”.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

FEDER CTE, Europe, Mayotte,INTERREG V

INTERREG : l’impossible fonds européen à fort relent diplomatique

0
Aux difficultés que nous connaissions pour consommer les fonds européens, se sont rajoutées les complications diplomatiques régionales pour consommer efficacement les programmes transfrontaliers de l’INTERREG sur l’enveloppe 2016-2021. Avec comme conséquence, des dégagements d’office. Deux spécialistes européens de ce fonds étaient présents lors de ce comité de suivi, lui conférant un petit air d’examen de passage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.