28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 28 novembre 2021
AccueilFil infoCovid : peu de cas en circulation et poursuite de la gratuité...

Covid : peu de cas en circulation et poursuite de la gratuité des tests

Au cours de la semaine du 6 au 12 octobre, 49 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi les patients domiciliés à Mayotte, soit un taux d’incidence de 17,5 cas pour 100.000 habitants. Le taux de positivité est descendu à 1%.

L’ARS Mayotte informe que les centres de vaccination seront fermés le mardi 19 octobre à l’occasion de la fête du Mawlid. “A l’approche de cette fête, il est primordiale de ne pas relâcher la vigilance.”

Le port du masque, le lavage des mains à l’eau et au savon et le respect de la distanciation physique sont autant de gestes à maintenir tout au long de cette journée. S’agissant des rencontres familiales, il faut éviter dans la mesure du possible les repas impliquant des personnes qui ne partagent pas le même foyer ou prendre les mesures qui permettent de se protéger mutuellement.

De nombreuse personnes porteuses du virus sont asymptomatiques et peuvent ainsi être un vecteur de circulation du virus, sans le savoir, et être une source de contamination pour leurs proches et les personnes fragiles, qui pourront développer une forme grave de la COVID19. C’est pourquoi, face à une population jeune et plus facilement asymptomatique, les autorités ont décidé de maintenir la gratuité des tests à Mayotte.

Dans le reste du pays, et comme l’a annoncé le président de la République, la fin de la gratuité générale des tests de dépistage sera appliqué le 15 octobre 2021 pour les personnes majeures non vaccinées et sans ordonnance. Mayotte n’est donc pour le moment pas concernée par cette mesure.

Pourquoi les tests restent gratuits à Mayotte ?

Afin de tenir compte des spécificités des territoires d’Outre-mer, notamment en matière de situation sanitaire et d’offre de soins, l’application de la fin de la gratuité des tests y sera adaptée.
À Mayotte, le dispositif de fin de remboursement des tests ne s’appliquera pas pour le moment.

Centres de dépistage

En plus de la vaccination, les tests continuent à jouer un rôle essentiel dans la maitrise de l’épidémie. Le dépistage de la Covid-19 par la réalisation des tests est essentiel, y compris pour les personnes asymptomatiques, pour casser le plus rapidement possible les chaînes de contamination et ainsi lutter contre la propagation du virus. Il permet d’identifier les « contacts à risque » des personnes dont le test est positif, de les isoler et de les tester à leur tour 7 jours plus tard.

De nombreuse personnes porteuses du virus sont asymptomatiques et peuvent ainsi être un vecteur de circulation du virus, sans le savoir, et être une source de contamination pour leurs proches et les personnes fragiles, qui pourront développer une forme grave de la COVID19.

Le dépistage, le respect de l’isolement et des gestes barrières relèvent de la responsabilité de chacun pour faire barrage au virus et éviter le recours à des mesures plus contraignantes pour la population.

Mayotte compte plus de 40 points de dépistage. L’accès au test est rapide pour toutes les personnes qui en ont besoin, sans rendez-vous, sans ordonnance et sans avance de frais. Les résultats sont disponibles en 30 minutes pour les tests antigéniques et sous 24h pour les tests RT-PCR.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Vanille, Mayotte

Filière en structuration, la vanille se fête le 11 décembre

0
Le territoire va fêter un des produits qui fit l'excellence de la filière agricole en ayant par le passé été couronné au niveau national: la vanille de Mayotte doit retrouver son statut, c'est ce qu'impulse l'association Saveurs et Senteurs de Mayotte. Une semaine de festivité autour de l'or noir des pâtissiers
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan