30.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilEconomieAide aux logements sociaux, à l'ESS ou relance de l'aquaculture, quelques décisions...

Aide aux logements sociaux, à l’ESS ou relance de l’aquaculture, quelques décisions du Département

Les séances plénières (publiques) et permanentes (non publiques) permettent aux élus de décider des orientations politiques qu'ils impriment au Département. L'économie et le social étaient les secteurs concernés par une quarantaine de rapports ce 5 octobre.

A la suite de l’assemblée plénière ce mardi 5 octobre où ils en appelaient à un appui de l’Etat dans le financement des travaux de sécurisation des bus, se tenait une assemblée permanente où 35 rapports étaient mis au vote, et “tous adoptés”, mentionne le compte rendu du conseil départemental.

Il rapporte plusieurs décisions majeures, dont un appui à la Société Immobilière de Mayotte (SIM) sur la construction de logements sociaux. Il prendra la forme d’une garantie pour un prêt contracté auprès de la Caisse des Dépôts pour financer 3 projets : les Palmiers de Coconi, les Varangues de Trévani, les Bananiers (anciennement dénommé Bois Noirs et Dzou Mwessi).

Mieux qu’une subvention à tel ou tel agriculteur, les structures qui œuvrent à leur professionnalisation se voient accompagnées à hauteur de 334.777 euros, “pour accroitre la capacité d’approvisionnement du marché en réduisant la dépendance alimentaire de l’île.”

Le CD a décidé de relancer l’aquaculture en avançant une contrepartie financière à la Coopérative Maritime des Aquaculteurs de Mayotte pour la construction d’une nurserie/écloserie. Rappelons qu’une écloserie existait à Koungou, avant de péricliter faute de bonne utilisation des deniers, et que la nurserie avait été visitée par le président Sarkozy à Longoni. Depuis, plus rien. Le cout du projet est estimé 1,15 million d’euros, “le dossier de demande au service instructeur est déposé depuis le 20 octobre 2019”, donc par l’ancien exécutif.

Huit des élus autour du président Ousseni

2,8 millions d’euros pour l’insertion

Un appel à projet est lancé afin d’agréer des structures d’accompagnement des projets d’Economie Sociale et Solidaire (ESS) sur le territoire. “La logique de la proposition réside sur le fait que non seulement l’ESS est un concept archi novateur pour le commun des mahorais mais également que l’économie locale est largement dominée par la commande publique”. Une enveloppe budgétaire forfaitaire de 70.000 euros par an et sur trois ans sera allouée à chacune des structures éligibles. L’instructeur des dossiers bénéficiera d’un montant de 80.000 euros par an sur trois ans.

En matière de formation, le dispositif expérimental appelé «Aides Individuelles Départementales vers l’Emploi» pour réaliser les objectifs du Pacte Ultramarin d’Investissement dans les Compétences (PUIC) dans le cadre de la relance économique sera abondé de prés de 2 millions d’euros au titre des années 2021 et 2022. “Cela permettra de financer des parcours de formations destinés à un public peu qualifié et d’engager une profonde transformation des compétences au service de la compétitivité et de l’emploi, à travers notamment la promotion de l’innovation et de l’intégration des technologies digitales dans l’acquisition de compétences”.

Une convention partenariale est signée entre le Conseil départemental 976 et le Centre Régional d’Etudes, d’Actions et d’Informations Océan Indien (CREAI-OI) portant sur l’accompagnement des publics vulnérables, dont les personnes âgées, à Mayotte. Le coût total des missions et orientations prioritaires prévues pour ce faire s’élève à 41.700 euros.

Dans le même esprit, le département apporte son aide à la création et au développement des structures intervenant dans le domaine de l’insertion des publics en situation de précarité dans le cadre du Fonds de développement Social (FDS) en 2021. Le FDS a pour objectif de renforcer les structures œuvrant dans le domaine médico-social, du soutien à la parentalité, de l’insertion, de l’éducation, des dispositifs d’accueil de la petite enfance, de l’offre culturelle et de loisirs ou de service à la personne. L’Etat s’est engagé  à y verser au titre de l’année 2021, 2,8 millions d’euros, c’est la même somme que débloquera le Département, “conformément aux engagements pris dans le protocole d’accord”.

Enfin, la culture n’a pas été oublié. Le dispositif «Publication d’ouvrages sur le patrimoine naturel et culturel de Mayotte» est mis en place pour soutenir les projets éditoriaux des auteurs qui n’ont pas une assise financière suffisante. L’aide du département de 150.000 euros renouvelable chaque année, vise à “soutenir un auteur dans la production de son ouvrage qui devra contribuer à valoriser nos ressources naturelles et notre héritage culturel.”

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Sida, CHM, Mayotte

Journée mondiale de lutte contre le Sida : dépistage gratuit au CHM

0
Ça zouke au son des baffles disposées en face du CHM : vous êtes bien au centre de dépistage et d’information sur le Sida et les maladies sexuellement transmissible installé spécialement ce mercredi
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan