25.9 C
Dzaoudzi
vendredi 29 octobre 2021
AccueilFaits diversJeunes renversés à Passamaïnty, "pas de mort" insiste le parquet qui dénonce...

Jeunes renversés à Passamaïnty, “pas de mort” insiste le parquet qui dénonce les rumeurs et appelle à l’apaisement

Beaucoup de choses circulent sur l'incident survenu en fin de matinée à Passamaïnty. Un homme victime d'une agression a renversé deux jeunes avec sa voiture. Ceux-ci sont hors de danger. Lui, est entendu en garde à vue en présence de son avocat. Le parquet évoque à ce stade des "blessures involontaires".

Une fois de plus, la rumeur enfle sur les réseaux sociaux, et les appels à la violence qui en découlent font parfois froid dans le dos. C’est pourquoi le procureur Yann Le Bris appelle à “la prudence” mais aussi à “l’apaisement”. Nous avons fait avec lui un premier point sur l’enquête en cours sur l’incident qui a conduit deux jeunes à être renversés ce vendredi matin.

Première information de taille, contrairement à ce qui peut être lu çà et là, personne n’est décédé. Les deux jeunes, nés en 2000 et en 2005 sont blessés, l’un légèrement, et l’autre, placé sous sédatif, a le tibia brisé. Il n’y a “aucun pronostic vital engagé” insiste le procureur. “Comme d’habitude on voit n’importe quoi sur les réseaux sociaux” déplore ce dernier.

Le conducteur de la voiture a lui été “placé en garde à vue pour que tous ses droits soient protégés”.

Ce qui ressort des premiers témoignages, c’est que ce conducteur aurait été victime d’une agression, et “peut-être de jets de pierres” et se serait réfugié dans sa voiture. Là, vers 11h20 ce vendredi “il va enclencher la première et percuter deux personnes (…) on n’a pas du tout de course poursuite, ce n’est pas le scénario aujourd’hui qu’on a à ce stade de l’enquête”.

Des éléments qui restent au conditionnel. En effet le conducteur était à 19h30 toujours en cours d’audition par les policiers du commissariat de Mamoudzou. Un scénario plus précis se dessinera quand il aura pu fournir toute sa version des événements. Quand le jeune sous sédatif aura repris ses esprits, une confrontation devrait avoir lieu pour une vision plus précise encore des faits.

Mais d’ores et déjà, l’affaire semble se dégonfler et s’éloigner de ce qui peut être relayé. Si, en effet, la garde à vue a été initiée sous une qualification de “tentative de meurtre” -l’usage veut que la qualification de départ soit toujours la plus élevée possible pour donner à l’enquête tous les moyens nécessaires”, ce soir, le parquet parle plutôt de “blessures involontaires”.

On ne sait pas non plus à ce stade si les deux jeunes blessés sont liés ou non à l’agression dont l’homme cherchait à s’extraire.

Alors que des appels au rassemblement fleurissent sur plusieurs groupes Facebook,

“je ne peux qu’appeler les citoyens au respect du droit et à faire confiance à la police et à l’institution au sens large pour pouvoir, sereinement, faire tranquillement ses investigations, entendre le conducteur et ensuite les deux jeunes gens” conclut le procureur.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Ville de Mamoudzou (976) Contact : Le Maire Mr Ambdilwahedou SOUMAILA, Direction de la commande publique BOULEVARD HALIDI SELEMANI - BP 01, 97600 Mamoudzou,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com