25.9 C
Dzaoudzi
vendredi 29 octobre 2021
AccueilFil infoIncendie de Koungou: réactions du préfet et du président du Département

Incendie de Koungou: réactions du préfet et du président du Département

Les forces de sécurité ont été "maintenues sur place" indique le préfet qui dénonce les "agressions et les menaces" commises à Koungou ce lundi soir. Le président Ousseni  appelle lui, à "passer aux actes " en terme de sécurité.

Thierry Suquet revient sur “les agressions contre les personnes, des menaces contre les représentants de l’autorité et contre les symboles de l’État” qui ont été commises dans la nuit du 27 septembre qui ont vu les incendies contre le poste de la police municipale et la mairie de Koungou.

Alors que nous nous évoquions un éventuel allègement du dispositif sécuritaire à la nuit tombée que corroborent des habitants du quartier voisin de Carobole, le préfet indique que les forces de l’ordre “présentes sur le terrain toute la journée ont été maintenues sur place et ont activé des renforts au fur et à mesure pour rétablir le calme”.

Il remercie les services de gendarmerie et de police “pour leur engagement sans faille” et salue l’action des sapeurs-pompiers qui ont permis d’éviter la destruction totale de la mairie. Selon le DGS de la mairie, seuls 10% de l’édifice ont été endommagés.

“Il n’y aura ni répit ni pause dans la lutte contre les voyous qui souhaitent intimider les mahoraises et les mahorais dans leur vie quotidienne”, conclut le préfet qui a présidé une réunion avec le président du Conseil départemental, le procureur de la République et les élus de Koungou, à la mairie annexe.

Ben Issa Ousseni évoque des “exactions pas acceptables sur le sol de la République”, en saluant l’intervention des pompiers et des forces de sécurité “qui ont évité le pire”. Mais en matière de sécurité il demande à “passer aux actes (…) et ce en dépit des efforts qui sont déjà collectivement déployés”.

Accompagné de Zaounaki Saindou, conseillère départementale de Tingoni, le président du CD s’est ensuite rendu à Tsingoni, théâtre d’affrontements violents depuis de longues semaines, pour une réunion avec les élus municipaux, avant de se rendre sur le terrain, en présence du préfet et du procureur. “Le Président du Département et les élus locaux saisiront le président de la République à propos de ces évènements”.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Ville de Mamoudzou (976) Contact : Le Maire Mr Ambdilwahedou SOUMAILA, Direction de la commande publique BOULEVARD HALIDI SELEMANI - BP 01, 97600 Mamoudzou,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com