Interpellation d’un caillasseur de bus alcoolisé

0
480
Les vitres explosent sous l'effet des pierres (Image d'illustration)
La gendarmerie informe que ce samedi 11 septembre 2021, donc le lendemain des caillassages violents contre les bus scolaires à Koungou, vers 5 heures 45 à la hauteur de l’arrêt de bus de Trévani (commune de Koungou), un car scolaire faisait l’objet d’un jet de pierres, atteignant son pare brise, sans faire de blessé.
Les militaires engagés à partir d’un dispositif dédié au transport scolaire arrivent rapidement sur les lieux. « Grâce à la précieuse implication des villageois, l’intéressé est rapidement identifié puis interpellé pour être placé en garde à vue à compter de 6 heures. Entendu après une longue période de dégrisement, le mis en cause reconnaît les faits de dégradations de bien d’utilité publique et de violences sans ITT sur personne chargée d’une mission de service publique qui lui sont imputés. »
Le lendemain, à l’issue de sa garde à vue, il faisait  l’objet d’une comparution pour reconnaissance préalable de culpabilité (C.R.P.C) au cours de laquelle il a été condamné à 140 heures de travaux d’intérêt général (T.I.G). Un verdict intéressant si l’intéressé est affecté à la réparation des véhicules endommagés. L’inobservation de la décision judiciaire pouvant se traduire par 4 mois de prison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here