Un Belge, recherché par la justice de son pays, interpellé à Mayotte

Le Gélic, groupement de lutte contre l'immigration clandestine, a localisé et interpellé un ressortissant belge à Sada. Sous le coup d'un mandat d'arrêt européen, il s'était installé à Mayotte. Plusieurs années de prison ferme l'attendraient dans son pays notamment pour homicide.

0
1812
La plaque du Gelic, dans les discrets locaux du groupe d'enquête créé en 2018

Un ressortissant belge, recherché dans toute l’Europe et interpellé à Mayotte, l’histoire n’est pas typique. C’est pourtant ce qui s’est passé ce mardi matin quand les enquêteurs du GELIC, le groupe d’enquête et de lutte contre l’immigration clandestine ont contrôlé à Sada l’identité d’un quadragénaire qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen.

L’homme, a déjà été « condamné à trois reprises en Belgique » selon le parquet. Il était selon nos informations recherché par Bruxelles pour des faits d’escroquerie, mais aussi de meurtre et de viol.

L’homme avait écopé en 2013 d’une peine de 8 ans de prison pour avoir tué sa compagne, alors qu’il avait déjà un casier pour coups, viols et escroquerie selon nos confrères de la presse belge.

L’interpellé devait être présenté au procureur de Mamoudzou ce mardi après-midi, en attendant une probable extradition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here