Le recteur recevait Rivo pour toucher du doigt les avancées de la feuille de route du Grenelle

0
622
Grenelle de l'éducation, SNUipp, FSU, Mayotte
En mars 2013, les instituteurs mahorais défilaient pour obtenir la sur-rémunération des salaires de 40%

Pour la 1ère fois de l’histoire de la revendication du SNUipp-FSU d’une indexation plus poussée, des écrits en attestaient la prise en compte. Idem pour la reconstitution des carrières des instituteurs recrutés par la collectivité de Mayotte ou la titularisation des contractuels. Pour un peu, on aurait pu penser que Rivomalala Rakotondravelo, son secrétaire général, avait écrit la feuille de route de l’académie de Mayotte pour le Grenelle, du moins sur cette partie.

Néanmoins, un peu comme Saint Thomas, le syndicaliste voulait toucher du doigt ces évolutions annoncées, et avait déclenché un appel à la grève pour ce 15 juin. Il était reçu à ce sujet par le recteur himself. Et retrace les avancées telles qu’elles ont déjà été mentionnées dans la feuille de route, avec la confirmation qu’il cherchait: « Tous les points évoqués dans la feuille de route du Recteur ont reçu l’aval du Ministre de l’Education Nationale et seront mis en œuvre. » Et le syndicat sera représenté dans un groupe de travail ministériel sur le Grenelle de l’Education qui se tiendra dans les jours à venir.

Le Comité  Technique Paritaire sera  également réuni avant la fin de l’année scolaire pour présenter le calendrier et les modalités de mise en œuvre des différents points évoqués dans la feuille de route (indexation des salaires, indemnité  spécifique, reprise en compte de l’AGS, …)

En ce qui concerne les mesures, « tout Mayotte basculera en REP+ en 2022 », c’est du moins à l’étude, ce qui sous-entend des moyens supplémentaires, « la titularisation des anciens contractuels se fera par concours interne, la mise en place de tickets restaurant sera étudiée, les anciens instit de la collectivité pourraient toucher une retraite acceptable si la mise en place de la hors-classe est validée, le système de la retraite chapeau n’étant pas encore validée par le ministre du Budget.

Des nouvelles qui vont dans le sens des revendications du syndicaliste qui se dit « vigilant » sur les suites données.

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here