31.9 C
Dzaoudzi
jeudi 27 janvier 2022
AccueilEconomieMayotte reste la région la plus dynamique en créations d’entreprises avec +33%...

Mayotte reste la région la plus dynamique en créations d’entreprises avec +33% en 2020

« En 2020, malgré la crise sanitaire, le nombre de créations d’entreprises* augmente encore à Mayotte », nous dit le dernier bulletin de l’INSEE. On trouve moins d’entreprises individuelles au profit de celles sous format sociétaire, plus structurées. Le statut de micro-entrepreneur fraichement appliqué a boosté la tendance.

Ce sont 1.353 entreprises qui ont été créées en 2020, soit 33 % de plus que le précédent point haut de 2019. « Tout comme en 2019, Mayotte est en 2020 la région française la plus dynamique en termes de créations d’entreprises. En comparaison, à La Réunion, le nombre de créations augmente de 19 %, également un niveau record, alors qu’en métropole et dans les autres départements d’outre-mer, les créations sont nettement moins dynamiques : elles sont relativement stables en Guyane et aux Antilles et augmentent de 4 % au niveau national.

Du fait de ce fort dynamisme des créations d’entreprises, le taux de création d’entreprises (le nombre de création rapporté au stock d’entreprises au 1er janvier de la même année) mahorais augmente encore pour atteindre 10,8 % en 2020. Il dépasse désormais celui de la Guyane (9,8 %), de la Guadeloupe (8,9 %) et de la Martinique (8 %). Il se rapproche de celui de La Réunion (11,6 %), mais reste nettement inférieur à la moyenne nationale (14 %).

Phénomène nouveau, le nombre d’entreprises individuelles qui n’avaient pas d’autre salarié que leur créateur, est en diminution de 8% par rapport à l’année précédente.

Création d’entreprise par secteur d’activité

Les femmes deviennent légèrement minoritaires

Réclamé de longue date, le statut de micro-entrepreneur mis en place en mai 2020 a eu le succès escompté, puisque 256 entreprises sont nées sous ce statut en huit mois, soit 27% de l’ensemble des créations, contre 65% au niveau national. Le nombre de créations sous forme sociétaire (SA, SARL, SAS, etc.) augmente de nouveau fortement en 2020, +53%. Elles représentent 29% des créations d’entreprises, plus qu’au niveau national, 26%. Au moment de leur création comme au niveau national, seules 2,4% des nouvelles entreprises mahoraises emploient des salariés en 2020. C’est deux fois moins qu’en 2019.

C’est dans l’industrie et les services que la hausse est la plus importante. Un tiers des nouvelles entreprises de services relèvent du régime de micro-entrepreneur, notamment dans les services aux particuliers. Par contre, elles sont toujours le plus nombreuses dans le commerce et la réparation, notamment automobile.

Les femmes positionnées sur le secteur du commerce

Jusqu’à présent, les nouvelles activités étaient impulsées majoritairement par les femmes, notamment sur les entreprises individuelles. Leur diminution va de pair avec celle du nombre de femmes créateurs d’entreprises, 46%, toutefois supérieur au national (39%). Elles créent dans les domaines de la santé humaine et de l’action sociale, le commerce et les services aux particuliers.

Les hommes sont majoritaires dans les secteurs de la construction (92 %) et les activités de services administratifs et de soutien (84 %). Les créateurs d’entreprises individuelles sont en moyenne plus âgés à Mayotte qu’au niveau national, mais l’âge moyen tend à diminuer. Ainsi, les créateurs d’entreprises de moins de 30 ans sont plus nombreux en 2020 (24 %) qu’en 2019 (20 %). La part de moins de 30 ans culmine à 36 % parmi les micro-entrepreneurs.

A.P-L.

*Il n’y a création d’une entreprise que si elle s’accompagne de la mise en œuvre de nouveaux moyens de production

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Centre pénitentiaire, Mayotte

Blocage de l’entrée de la prison par une partie des surveillants...

139533
Une quarantaine d’agents CGT du centre pénitentiaire en a fermé les grilles ce jeudi pour protester contre la baisse de prestations familiales. S’ils ne sont pas suivis par les autres syndicats, majoritaires, ils soulèvent néanmoins une problématique épineuse de décalage entre les acquis et les textes
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
COI, Jean-Yves Le Drian

Renforcement de la coopération entre les Etats membre de la COI

139533
La France exerce la présidence de la Commission de l’océan Indien (COI) de mai 2021 à février 2022. C'est à ce titre que le conseil des ministres a approuvé ce mercredi une évolution de l'accord de coopération entre les 5 pays membre
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139533
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139533
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139533
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139533
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com