28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 6 octobre 2022
AccueilorangeAnnulation des élections à Kani Keli pour différences dans les émargements entre...

Annulation des élections à Kani Keli pour différences dans les émargements entre les 2 tours

C’est d’une courte tête de 11 voix que Rachadi Abdou l’avait emporté sur son challenger, Assani Soufiane Ayouba, tous deux apparenté à Divers droite, lors de ce second tour des municipales le 28 juin dernier.

Le perdant avait alors déposé un recours. Il estimait notamment que 13 bulletins de sa liste ont été déclarés nuls à tort lors du dépouillement, qu’il existe un doute sur l’authenticité de nombreuses signatures apposées sur des listes d’émargement, que le nombre d’électeurs a varié entre les deux tours de scrutin, etc. Il demande en conséquence que soit proclamé vainqueur sa liste « Fampitia ensemble tout est possible ».

Par une ordonnance rendue publique ce 14 octobre, le tribunal administratif ordonne l’annulation des élections municipales à Kani Keli. Non pas au regard des 13 bulletins déclarés nuls, en raison de l’expiration du délai de protestation de 5 jours, mais sur 21 émargements qui posent problème en raison d’une signature différentes entre les deux suffrages des premier et second tours. « Par conséquent, ces suffrages irrégulièrement exprimés doivent être hypothétiquement déduits du nombre de suffrages exprimés », et donc du nombre de voix obtenues par la liste de Rachadi Abdou. Ainsi, « eu égard l’écart de onze voix séparant les deux listes, les irrégularités commises ont été de nature à altérer la sincérité du scrutin »

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Attractivité médicale de Mayotte : « la terre promise est toujours...

139533
Une enquête menée par l’Agence Régionale de Santé et récemment publiée fait le point sur l’attractivité et les mesures de pérennisation des professionnels de santé à Mayotte. Un état des lieux aux airs de guidance, pour renforcer les mesures d’attractivité médicale du département.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139533
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139533
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com