Tensions post fin de conflit au laboratoire privé Mayo Bio

1
360
Laboratoire, Mayotte
Le laboratoire sis à Mamoudzou

Le 24 août, Sud Santé Sociaux mettait un terme aux 41 jours de grève d’une partie du personnel du seul laboratoire privé de l’île, donc très sollicité sur la couverture en tests du territoire. La satisfaction n’était cependant pas au rendez-vous, avec en principal reproche, « un manque de considération de la représentation du personnel. »

Un mois et demi après, Union Syndicale Solidaires Mayotte a décidé de saisir le préfet pour demander que soit appliqué une des décisions de l’accord de fin de conflit, « le même salaire que tout agent régi par la convention nationale ». Ils évoquent également de possibles licenciement au sein de la structure.

Pour l’instant, pas de reprise du mouvement, et on peut penser qu’étant donné le capital engrangé par le préfet sur la résolution des conflits sociaux, ils ont choisi de jouer cette carte, avec une possible réunion quadripartite avec le préfet, la Direction du Travail (Dieccte), la direction du Laboratoire et l’Union Solidaires, « pour essayer de trouver un consensus ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here