30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 20 mai 2022
AccueilorangeNouvelle Calédonie : le "non" à l'indépendance l'emporte de peu selon les premiers...

Nouvelle Calédonie : le “non” à l’indépendance l’emporte de peu selon les premiers résultats

Deux ans après que le "non" l'ait emporté avec 56,6%, sa voix resterait majoritaire mais affaiblie, avec 53,3% contre l'indépendance, selon les résultats des dépouillements dans 90% de bureaux de vote.

Après plusieurs années d’opposition parfois violente entre Kanaks, à l’origine du peuplement de l’île, et Caldoches d’origine européenne présents parfois depuis deux générations après l’arrivée de la France en 1853, les accords de Matignon signés par les deux parties avaient donné naissance à l’accord de Nouméa en 1998. Les signataires étaient alors l’indépendantiste kanak Jean-Marie Tjibaou, assassiné peu de temps après par un militant kanak hostile aux accords, et le loyaliste Jacques Lafleur. Il autorise un transfert de compétences allant dans le sens d’une possible souveraineté de la Nouvelle-Calédonie demandée par les Kanaks. Elle est conditionnée à la consultation du peuple sous forme de référendums. Trois sont prévus en cas de victoire du « non », mais un seul si le « oui » l’emportait.

Ce ne fut pas le cas lors du premier le 4 novembre 2018, qui avait vu le « non » des « loyalistes » favorable au maintien dans la France, l’emporter avec 56,6%. Un petit score avaient jugé les autonomistes qui avaient alors tenté de mobiliser en masse en vue de ce 2ème référendum ce 4 octobre.

Les regards se tournent désormais vers un 3ème possible référendum

Ce sont plus de 180.000 électeurs qui sont appelés à se rendre aux urnes. Huit conditions sont nécessaires pour pouvoir voter, notamment justifier d’une résidence continue en Nouvelle-Calédonie depuis au moins le 31 décembre 1994, être natif de l’archipel, avoir l’un de ses parents né en Nouvelle-Calédonie et y avoir le centre de ses intérêts matériels et moraux ou relever du statut civil coutumier kanak.

La mobilisation était forte avec un taux de participation de 79,63 %, samedi à 18 heures (dimanche 10 heures à Mayotte), soit six points de plus qu’en 2018.

Les résultats affichent 53,3% pour le non, selon francetv.

Comme le prévoit l’accord de Nouméa, une troisième consultation est envisageable d’ici à 2022, à la condition qu’un tiers des membres du Congrès le demande. Les premiers échanges étaient vifs à l’issue de cette journée de vote entre les loyalistes, peu enclins à un 3ème référendum, et les indépendantistes, qui sentent le victoire proche avec la progression des votes en leur faveur.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Olive crowd, Swansea, Mayotte, nappy

Une chercheuse mahoraise lance Nyfasi, le peigne qui apprivoise les cheveux...

139533
Elle se positionne sur un marché sans concurrence : le docteur Youmna Mouhamad lance un peigne pour que coiffure ne rime plus avec torture chez celles qui affichent avec coquetterie leurs cheveux afro. Chercheuse en Angleterre, elle y a bénéficié de gros coups de pouce qui lui ont permis de lancer son produit et de le breveter. Il faut maintenant passer à la vitesse supérieure en levant des fonds
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139533
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139533
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139533
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim

« Gi la wa Maore », lancement de la campagne pour les législatives chez...

139533
Les élections législatives se déroulant les 12 et 19 juin prochains, Les Républicains ont présenté leurs candidats, leurs suppléants dans les deux circonscriptions de l’île ainsi que le projet politique porté à l’échelle locale.  La conférence de presse s’est tenue ce jeudi au restaurant le 5/5.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com