Malgré la crise, Ewa Air poursuit son ascension

Avec un résultat positif inespéré en cette période de crise sanitaire, la compagnie Ewa Air pousse un ouf de soulagement et se tourne vers l'avenir, quand de plus grosses compagnies sont contraintes au repli sur soi.

0
795
Déchargement de l'ATR cargo en pleine crise sanitaire

Alors que la crise sanitaire ébranle le secteur de l’aérien mondial, la compagnie mahoraise Ewa Air, créée il y a tout juste 7 ans  » avec le soutien de la Chambre de commerce et d’industrie de Mayotte, la société
Ylang Invest et la compagnie Air Austral », garde la tête hors de l’eau. Mieux, l’entreprise dirigée par Ayub Ingar dégage un résultat positif, explique son patron dans un communiqué.

« Pour la 5e année consécutive depuis sa création en 2013, Ewa Air présente ainsi un résultat net positif de 149 638 euros, en légère progression par rapport à l’année dernière, et résultant d’une politique drastique de maîtrise des coûts, associée au développement d’activités annexes » est-il écrit.

Et son directeur de développer :  » le challenge en 2019-2020 a été la maîtrise des coûts et le développement d’activités annexes pour permettre de compenser la baisse attendue du trafic. Les efforts que nous avons fournis ont porté leurs fruits. En 2020-2021 et dans les années à venir, le challenge qui nous attend dans ce contexte de crise résultant de la Covid 19, est lui colossal. Depuis la mi-mars 2020, nos vols commerciaux sont à l’arrêt. Nous nous préparons à une reprise lente. Il s’agira désormais de savoir évoluer et préserver notre activité dans un environnement incertain ».

Des « activités annexes » pour survivre à la crise

En clair, avec l’épidémie de coronavirus, l’entreprise ne plus plus guère compter sur son cœur de métier qui résidait dans les liaisons entre Mayotte et les pays de la zone, notamment Madagascar, à des fins touristiques, et les bimoteurs à hélice de la marque au logo rouge ont dû être affectés à d’autres tâches pour maintenir l’activité, en répondant aux besoins inhérents à la crise.

Ayoub Ingar, directeur d’Ewa Air

« Depuis Mi-mars 2020, et le confinement qu’a connu le pays entier, tous les vols commerciaux ont été́ stoppés. Pour autant, la compagnie s’est attelée à rechercher de manière permanente des activités complémentaires pour compenser l’arrêt de ses vols commerciaux, elle a ainsi été en mesure d’effectuer des vols autorisés par la préfecture pour des rapatriements sanitaires, rapatriement de ressortissants français vers Mayotte, ou encore des vols tout cargo, au moyen de ses deux ATR 72-600, parfaitement adaptés à ces opérations qu’Ewa Air est toujours en mesure de déployer. »

Des activités d’appoint qui ont permis de traverser les derniers mois, en attendant la réouverture des frontières et dans l’espoir d’un retour progressif à la normale.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here