Les transporteurs scolaires ont déposé un préavis de grève pour le 18 août

Les transporteurs scolaires du réseau Halo, géré par le département, ont renouvelé récemment leur préavis de grève déposé le 15 juillet dernier. Ils se mettront en grève dès le 18 août prochain si leurs revendications ne sont pas obtenues, menaçant ainsi la bonne marche de la rentrée scolaire qui s’annonce déjà difficile en raison de la crise sanitaire actuelle.

0
556
En 2018, grève des transports scolaires contre les agressions

« Monsieur Soibahadine Ramadani est en train de tuer nos professions », lance le syndicat FO des transporteurs scolaires dans un communiqué de presse. Le réseau Halo est en effet un service du département, mais a été externalisé. C’est la société Matis qui a pris le marché. Or leur contrat au département s’est achevé dernièrement et une nouvelle appelle d’offre a été lancée. Le problème, selon le syndicat FO, est que rien n’indique dans le cahier des charges la reprise obligatoire de l’ensemble des salariés qui ont donc peur de perdre leurs emplois. « Cette clause du cahier des charges doit être obligatoire et non facultative », s’exclame Anli Djoumoi, le secrétaire général du syndicat FO des transporteurs. « Nous sommes très inquiets de la criminalisation de nos professions par le département de Mayotte et la Dieccte est complice dans la procédure sans en mesurer les impacts sociaux », ajoute-il, très remonté.

Depuis le 15 juillet dernier, date du premier préavis de grève, « les choses n’ont pas bougé » d’après le syndicaliste. Les salariés ont donc renouvelé leur préavis et menacent de se mettre en grève dès le 18 août, à l’approche donc de la rentrée scolaire qui est prévue cette année pour le 24 août.

N.G

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here