Une randonnée-plogging au lac Dziani

Faïssal Saïd-Adinane et Patrice Meresse ont organisé dimanche 12 juillet dernier une randonnée-plogging au lac Dziani. Cette activité d’origine suédoise consiste à se promener tout en ramassant les déchets d’un site.

1
625
La randonnée offrait un magnifique panorama sur le lac.

Le plogging est un mot-valise constitué du mot suédois « plocka upp » (ramasser) et du mot anglais « jogging » qui signifie courir. Vous l’aurez compris, cette activité s’effectue normalement en courant, mais en raison de la présence d’enfants à l’évènement et de la quantité astronomique de déchets à ramasser à Mayotte, les deux organisateurs Faïssal Saïd-Adinane et Patrice Meresse ont préféré la transformer en une simple randonnée. Une vingtaine de personnes enthousiasmées par le concept ont participé à l’évènement.

Les enfants n’étaient pas en reste pour ramasser les déchets.

Des problèmes de propreté sur les sites touristiques

« Nous nous sommes rendu compte qu’à Mayotte, il y avait beaucoup de problèmes de propreté sur les sites touristiques, ce qui est vraiment dommage car Mayotte est une île magnifique », a déclaré Faïssal Saïd-Adinane. Cette randonnée avait donc pour objectif de ramasser un maximum de déchets sur le site du lac Dziani, mais c’était également l’occasion de réunir des gens dans la sécurité et la convivialité pour effectuer une randonnée. « Les gens ont peur de faire des randonnées seuls à cause des problèmes de sécurité qui sévissent sur Mayotte. Le fait de se réunir à plusieurs les rassure donc et c’est aussi l’occasion de faire de nouvelles rencontres », a déclaré Patrice Meresse.

Photo 3 : L’une des participantes a trouvé une vieille carcasse de brouette rouillée.

Les deux organisateurs avaient pour partenaire l’office du tourisme de Petite-Terre ainsi que la communauté de communes. Ces deux organismes leur ont fourni le matériel nécessaire à l’activité : gants, sacs-poubelle de différente couleur pour trier les déchets ainsi que perches de ramassage. « L’objectif de cette randonnée est également de développer la conscience écocitoyenne des gens et de sensibiliser les plus jeunes », a précisé Faïssal Saïd-Adinane. Trois enfants participaient en effet à l’activité et n’étaient pas en reste pour ramasser les déchets !

Se sentir utile

Le rendez-vous de la randonnée était fixé à 8h sur le parking de Jumbo-score. La vingtaine de participants se sont ensuite dirigés à pied sur le site du lac Dziani dont ils ont effectué le tour en ramassant les déchets. Cannettes, bouteilles en plastique ou encore vieilles carcasses de brouettes, les déchets ne manquaient effectivement pas sur le site, bien que les gens s’attendaient à pire. « Je suis étonnée car je m’attendais à vraiment plus de déchets que cela », nous confie Mariam, l’une des participantes. « Je trouve cette activité vraiment intéressante car elle nous permet de nous sentir utiles tout en profitant des sites touristiques de notre île », a-t-elle ajouté. « Même si d’autres gens continuent à jeter des déchets pendant que nous, nous les ramassons, ça fait du bien moralement de penser que nous contribuons à réduire la saleté sur l’île », nous affirme quant à elle Audrey, une autre participante.

Patrice Meresse (à g.) et Faïssal Saïd-Adinane sont les deux organisateurs de l’évènement.

Les deux organisateurs souhaitent se constituer en association afin de refaire un évènement du même style toutes les deux semaines le dimanche. Ils comptent également sensibiliser la jeunesse en leur faisant ramasser les déchets tout en les récompensant par des jeux encadrés ensuite. « Il s’agit de montrer aux jeunes ce qu’est la valeur travail », a déclaré Patrice Meresse. Les deux organisateurs sont à la recherche actuellement de sources de financement pour structurer leur mouvement. Ils ne comptent pas s’arrêter au ramassage de déchets, mais ont également pour objectif de reboiser l’île en faisant du replantage.

L.D

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here