« Discrimination », « essais thérapeutiques » et « lutte contre la pauvreté », Soibahadine interpelle le gouvernement

Dans un communiqué, le président Soibahadine interpelle le gouvernement sur les essais thérapeutiques, un signe de " mépris" selon lui, alors que Mayotte a d'autres priorités, comme "la lutte contre la pauvreté", la "reprise des reconduites à la frontière" ou encore la "revalorisation des minima sociaux".

0
836
Soibahadine, Edouard Philippe, Mayotte
Le président exprime son "émotion"

Dans un communiqué, le Conseil départemental fait état d’un courrier adressé au nouveau gouvernement par le président Soibahadine.

« Ému par la nouvelle de possibles essais thérapeutiques à Mayotte pour la recherche de traitement contre le COVID-19, le Président du Conseil départemental, Soibahadine IBRAHIM RAMADANI, a saisi le nouveau Premier Ministre pour lui manifester son sentiment, évoquant « un vrai mépris à l’endroit des Mahorais qui aspirent à une meilleure considération de la part de leur gouvernement ».

Il explique le développement du virus à Mayotte et en Guyane comme le résultat « d’une grande pauvreté » touchant ces deux territoires, accentué pour Mayotte par « une forte présence d’immigrés illégaux, induisant une urbanisation anarchique, touchant particulièrement les communes de Mamoudzou, Koungou, Dembéni, Ouangani et Petite Terre, et propice au développement de ce virus ».

Il appelle à la reprise rapide des reconduites à la frontière, renforcé en cette période de crise sanitaire prolongée pour Mayotte, « de la surveillance des côtes par les moyens de la marine nationale ». À l’endroit de la population, le Président du Conseil département appelle le Gouvernement en guise de réponse pour lutter contre la pauvreté, à la mise en place d’une action forte de « revalorisation des minimas sociaux ainsi que l’adoption d’un calendrier resserré, pour permettre la convergence des droits sociaux avec la Métropole avant la fin du quinquennat ».

Le Président a aussi réagi par rapport à la réduction des programmes des vols à destination de la réunion, soulignant « une situation discriminatoire », à l’endroit des mahorais et « qui n’est pas fondée », s’appuyant sur la position des autorités sanitaires ». « 

Félicitations aux nouveaux ministres

Dans un autre courrier, le président Soibahadine dit adresser ses félicitations au premier ministre, et se félicite d’avance du travail à accomplir avec lui.

Le président du Département Ibrahim Soibahadine Ramadani

« Par courrier en date du 3 juillet 2020, le Président du Conseil départemental, Monsieur Soibahadine IBRAHIM RAMADANI, a adressé ses « félicitations les plus chaleureuses » à Monsieur Jean CASTEX, nouveau Premier Ministre, et a dit lui souhaiter tous ses « vœux de réussite dans ces nouvelles responsabilités au service de notre pays ». Il souligne ses qualités « d’élu local », gage d’espoir pour « une écoute particulière » pour relever les défis singuliers concernant le Département de Mayotte. Dans son courrier, le Président du Conseil département a dit souhaiter le rencontrer prochainement afin de partager avec lui, « les attentes de la population mahoraise qui aspire à un mieux vivre chez elle », évoquant entre autres priorités pour Mayotte, les sujets de l’« immigration clandestine », de « l’insécurité ambiante », de « l’investissement dans les infrastructures de base » et de « la convergence des droits » sociaux entre Mayotte et la Métropole. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here