29.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 décembre 2021
AccueilEconomieLes hôteliers et restaurateurs de Mayotte veulent se mettre au vert

Les hôteliers et restaurateurs de Mayotte veulent se mettre au vert

Elle ne faisait plus parler d’elle. Surprise donc ce week-end quand la rédaction a reçu un communiqué de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie à Mayotte (UMIH 976) qui s’insurgeait de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire à Mayotte. Ils demandent une réouverture rapide de leurs établissements alors que l'épidémie est en phase descendante.

Une nouvelle équipe est aux commandes, menée par Charles-Henri Mandallaz, gérant du restaurant l’Orient Express et de la résidence hôtelière la Colombe. Qui explique qu’« il s’agit de rassembler et de fédérer les professionnels du territoire (…) cafés, hôtels, restaurants, établissements de nuits, mais aussi de faire entendre leur voix auprès des institutions locales et des relais d’opinion. » Le syndicat compte actuellement 30 membres, plus une vingtaine d’adhésions en cours et se donne pour objectif de doubler son nombre d’adhérents d’ici la fin de l’année

Parmi ses premières actions, l’UMIH 976 a participé ces dernières semaines à plusieurs réunions de travail en Préfecture et au conseil départemental, sur la gestion de la crise sanitaire, qu’elle remercie « pour leur implication dans les modalités de soutien aux entreprises mises en place, ainsi que pour les accompagnements financiers annoncés ».

La préoccupation première des acteurs économiques est la réouverture des établissements le plus tôt possible, et d’évoluer en quelque sorte de la terrasse vers l’intérieur en ouvrant tout à fait les surfaces exploitables. L’Orient Express est à ce titre un bon exemple avec une partie terrasse, mais les trois quarts des table en intérieur. La réouverture partielle induit des charges incompressibles avec des recettes amputées. Si Mayotte est toujours en Orange, l’économie mahoraise « entre en zone rouge », pour l’UMIH 976.

Passage au vert à quelle échéance ?

Les hôteliers indiquent s’être préparés à la réouverture

Si l’état d’urgence est souvent pointé du doigt à tort pour ce qui est des ouvertures partielles (mais à juste raison pour l’image qu’il donne de Mayotte), le passage en vert est par contre le sésame indispensable. L’UMIH 976 a par conséquent demandé dans un courrier le passage en zone verte de Mayotte, « comme l’île de France », pour préserver l’emploi et l’économie. Dans le cas contraire, les professionnels attendent de l’Etat « la mise en place d’un dispositif dérogatoire pour les restaurateurs de Mayotte, afin qu’ils puissent ouvrir leurs salles immédiatement, et avancent aussi l’idée d’un dispositif compensatoire des recettes. »

Alors que les échanges, les commerces et les écoles ont repris sur le territoire, les professionnels ne demandent pas autre chose, « le déconfinement a été préparé », rassurent-ils. Dans le secteur de l’hôtellerie, le maintien de l’état d’urgence jusqu’en octobre pourrait provoquer une vague de licenciement sans précédent, prévient le président.

Le bureau ira très prochainement à la rencontre des élus et forces vives du territoire.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.