Coronavirus : passage en phase répressive à Mayotte en raison de laxismes

Les contrôles menées ces derniers jours par police et gendarmerie s’enquérant de l'attestation de déplacement dérogatoire, ne suffisent plus, selon le préfet Jean-François Colombet. Faute d'en avoir tenu compte, des habitants auraient répandu le virus.

14
2340
"Le Covid nous oblige à délimiter notre espace de vie"

Le préfet rapporte que les règles de confinement ainsi que la restriction d’ouverture des établissements recevant du public ont été globalement « bien intégrées », mais certains n’en ont pas tenu compte, « une part minoritaire des habitants de refuse toujours à adopter les bons gestes pour contribuer à la sécurité collective de l’île », pointe-t-il.

Le Collectif des citoyens de Mayotte d’Estelle Youssouffa, tout en demandant des renforts en sécurité civile, faisait état d’un Mahorais qui aurait mené campagne, notamment tenu des meetings, alors qu’il était contaminé. Les autorités sanitaires n’ont pas confirmé.

Rappelons que 11 cas déclarés ont été enregistrés à Mayotte ce dimanche, dont 6 sont importés et 2 personnes ont été contaminées à Mayotte par contact avec des personnes déjà porteuses du virus. “La recherche patiente et exhaustive des contacts se poursuit dans 3 cas », indiquait l’ARS en matinée. (Lire CP 22 mars COVID-19)

Le préfet décide donc du passage en phase répressive à compter de ce dimanche 22 mars 2020. (Lire Mesures de passage en phase répressive). C’est à dire que « toutes les personnes refusant de se soumettre aux règles du confinement et ne justifiant pas d’un motif prévu par les textes réglementaires (…) seront verbalisées par une amende de 135 euros. La consigne a été passée aux forces de police et de gendarmerie qui l’appliqueront avec toute la rigueur imposée par la nécessité de protéger Mayotte et ses habitants ».

En métropole certaines villes ont mis en place des couvre-feux.

14 Commentaires

  1. C’est lui qui à lâché le virus en laissant les avions se poser …. Vas comprendre….
    Restez encore plus confiné chez vous !! Un avion vas se poser en ce 22 mars avec 250 passager s’il n’est déjà pas posé…

    • Isabelle Pont la peur ne donne jamais rien de bon. Entre le fantasme de fermer l’aéroport, que c’est la faute des autres et sa recette miracle non scientifique pour éviter la contamination, je rappelle le.plus simple en nous incluant. Tout le monde reste confiné, nous y compris!

  2. Aucun contrôle le soir à partir de 17h30 jusqu’à la nuit donc forcément que ça circule…

    Mais je pense que ceux qui sortent se disent « je sors car je suis pas malade » mais il faut savoir qu’il y a des porteurs sains c’est à dire des personnes qui véhiculent le virus sans déclarer de symptômes mais qui peuvent le transmettre….!!!!! Certains ne regardent pas assez les infos ou n’écoutent pas assez la radio….. certains sont égoïste et ne pense pas à la sécurité des plus faibles… 😡 😤

  3. La faute aux habitants ? Après les agents de santé qui sont salis en public et traité de voleurs de masques, c’est la faute aux habitants ? On vous posé une question: comment va-t-on confiner dans des taudis de quelques mètres carré de taudis en double-tôle des familles par 10-15 (c’est la moyenne) sans eau courante ni électricité en cette période de forte chaleur ? Comment va-t-on faire pour vérifier si les passagers des kwassa qui entrent à gogo pudique on leur a annoncé que c’est open-bar personne n’est renvoyé ? Le virus va se répandre à une vitesse qu’on n’imagine même pas—malheureusement.

  4. En sachant qu’Air Austral ne prend aucune disposition sérieuse depuis le début de cette pandémie, que le gouvernement français a pris la menace la légère jusqu’à qu’il ait de centaines de contamination et de mort, je pense qu’il aurait fallu mettre les gens qui arrivent l’île en quarantaine et effectuer des test avant de les relâcher et c’est maintenant que la maladie s’est déclarée sur l’île que les autorités prennent de tel dispositif on a toujours du retard par rapport au autres on apprend rien des erreurs de la métropole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here