Deux nouveaux cas de Coronavirus à Mayotte

Le Préfet de Mayotte et la directrice générale de l'Agence Régionale de Santé de Mayotte confirment 2 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 à Mayotte, portant désormais le nombre de cas total à 6. Nous ne savons pas encore s'il s'agit de cas récemment importés, mais l'un d'entre eux est en réanimation.

8
2313
Le centre 15 reste au coeur du dispositif, en cas de doute il faut appeler

Avec deux cas supplémentaires de COVID-19 annoncés ce vendredi matin par l’ARS, le nombre de malades déclarés passe à 6 à Mayotte. Jusqu’à présent, quasiment tous les cas étaient importés, une contamination ayant été enregistrée sur place entre conjoint, dont l’un avait voyagé.

L’un des nouveaux cas est actuellement hospitalisé en réanimation. Une enquête, conduite par Santé Publique France et l’ARS, est en cours pour déterminer le parcours de ce patient dans les 14 derniers jours et identifier de façon exhaustive les personnes avec lesquelles il aurait été en contact rapproché durant cette période.
L’ARS Mayotte a déclenché sa cellule de veille et sécurité sanitaire renforcée qui fonctionne 7 jours sur 7.

L’ARS renforce sa cellule de veille et sécurité sanitaire

Comme nous l’avons annoncé, depuis mercredi 18 mars au soir, l’Agence régionale de santé de Mayotte a déclenché sa cellule de veille et sécurité sanitaire renforcée (officiellement appelée CRAPS – Cellule régionale d’Appui et de pilotage) pour gérer cette situation sanitaire exceptionnelle et freiner la propagation du virus sur l’île.

Dans ce cadre, l’ARS Mayotte indique assurer le suivi de la situation épidémiologique et de la prise en charge des cas possibles ou confirmés, en coordination étroite avec l’ensemble des acteurs du système de santé. Il s’agit aussi d’anticiper et de planifier la montée en puissance du système de santé pour faire face à une éventuelle épidémie.

En collaboration avec le CHM et dans le cadre de cette crise sanitaire, un infectiologue a également rejoint l’ARS pour renforcer les équipes mobilisées dans le suivi des patients à domicile.

Un contrôle sanitaire individuel à l’aéroport

Le contrôle sanitaire mis en place ce mercredi par l’ARS à l’aéroport

Un dispositif d’accueil sanitaire est mis en place à l’aéroport de Dzaoudzi, et les infirmières scolaires rappellent individuellement, à chaque voyageur, les consignes de confinement à respecter et les mesures barrières à appliquer :
– Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon
– Tousser ou éternuer dans son coude et ne pas cracher par terre
– Utiliser des mouchoirs à usage unique
– Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
Il est demandé à chacun de respecter strictement ces mesures de confinement et de limiter les déplacements quand ils ne sont pas nécessaires.
Afin de freiner la propagation du coronavirus Covid-19 sur l’île, des mesures de restriction des transports aériens sont mises en place. A Mayotte, les vols d’agréments (tourisme, visites amicales, participation à des cérémonies familiales…) sont interdits à compter d’aujourd’hui. Lire le 2ème bulletin-informations-covid-2-20-03-20

Pas de liaisons aériennes passagers à Maurice

Chez nos voisins de La Réunion, le nombre de personnes atteintes a subi un pic ce jeudi, avec 14 nouveaux cas, portant à 28 le nombre de malades.

Si les deux départements français de l’océan Indien n’ont pas fermé leurs “frontières aériennes”, notamment “pour laisser entrer du fret maritime et permettre les evasan”, justifie Dominique Voynet la directrice de l’ARS, l’île Maurice n’autorise plus depuis ce jeudi  les atterrissages sur son sol, et pour les 15 prochains jours. L’annonce de 3 premiers cas, puis 4 en soirée, portant à 7 le nombre de cas, a également incité le premier ministre à annoncer un confinement de la population.

Depuis ce vendredi, Madagascar pour l’instant apparemment épargnée par la maladie, n’accueille plus de liaisons maritimes et aériennes, seuls les avions-cargos et les navires chargés de produits de première nécessité seront autorisés à se poser et à accoster, précise Midi-Madagascar.

8 Commentaires

  1. En deux jours on est passé de 2 à 6 cas confirmés mais combien ne sont pas diagnostiqués et se promènent en toute impunité dans les rues ??? Et combien vont arriver de chez nos voisins des autres îles sans être contrôlés ???
    Ce n’est que le début de la guerre…

    • Abdallah Omar Anzamtou Bonjour, excuse moi mais c’est très naïf de croire que parce qu’il n’y a aucun cas officiellement déclaré, cela signifie qu’il n’y a aucun malade du covid-19. On connaît les grandes facilités de (non) communication de nos chers (très chers 💰💰) voisins

    • Mhababa Al Mouhababa je vois que beaucoup savent lire mais ne comprennent pas ce qu’ils lisent… Je n’ai jamais dit que nos voisins étaient à l’origine des cas mahorais mais que se passera-t-il quand des kwassas non contrôlés et remplis de malades débarqueront sur nos côtes ???

  2. C’est toujours la faute au préfet de Mayotte qui a agi comme un irresponsable en laissant entrer à Mayotte des malades du coronavirus, au lieu de les refouler vers la métropole où le système de santé est bien adapté. Et maintenant on se trouve dans un cercle vicieux de la contamination du virus coronavirus sans précédent. Quand il y a un incendie, on ferme les vannes du carburant ou du gaz qui alimente le feu, et non pas se mettre à lutter bêtement contre des flammes plus dévastatrices et nombreuses. À cause d’une décision haineuse du préfet de Mayotte contre les riverains, nous voilà dans une situation inextricable où le virus est roi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here