Les étudiants font le break avec du hip-hop

De beaux intermèdes méridiens ce vendredi pour les étudiants du Centre universitaire de Dembéni. Outre l'intellectuelle conférence sur la mer et l'infini, sur laquelle nous reviendrons, les hip-hopeurs avaient envahi l'esplanade.

0
213
Alternance de figures en solo et en groupe

Une nouvelle fois signée par Hip-hop Evolution de Sophie Huvet, accompagnée du surdoué Assez (Assane Abdallah) pour la mise en scène, la prestation co-organisée avec le Pôle culture du CUFR, proposait un intermède haut en décibels aux étudiants qui dégustaient leurs sandwichs entre midi et deux ce vendredi à Dembéni.

Nous sommes désormais habitués à l’enchainement de scènes élaborées de la part de l’association, les danseurs cherchent autant l’exploit avec les figures habituelles des breakdansers, qu’ils n’invitent à la réflexion.

Venants de Mayotte, Grande Comore, Moheli ou Anjouan, les jeunes ont alterné l’expression corporelle, comme avec Maozi le pêcheur, et les enchainements au rythme endiablé du hip-hop.

Un avant-goût du festival annuel de Hip-hop Evolution qui se tiendra du 2 au 14 mars dans les communes de Dembéni, Koungou, Ouangani et Mamoudzou (programme en cours de bouclage)

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here