Bien que non gestionnaire des fonds européens, Mayotte prendra la tête des RUP ce 7 février

Ces territoires européens qui sont hors frontières du continent européen, étaient présidés par Saint-Martin. Le relais est passé cette semaine.

0
590
Sidi Mohamed, chargé des fonds européens au Département

La situation est paradoxale: bien que n’ayant pas encore la main sur la gestion des fonds européens, déléguée à l’Etat depuis 2014, les élus mahorais vont présider les RUP, régions ultrapériphériques de l’Europe. Un terme qui signifie que les 9 RUP sont situés en dehors des limites du continent Européen. Il s’agit de la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane, La Réunion et Saint-Martin, pour la France, aux côtés des Canaries (Espagne) et des Açores et de Madère (Portugal). Mayotte a intégré le groupe le 1er janvier 2014, après son accès au statut de département en 2011.

Dès le vendredi 7 février 2020, Mayotte présidera donc officiellement les régions ultrapériphériques (RUP) après la passation de pouvoir qui aura lieu à Saint-Martin, île qui les présidait jusqu’à présent.

Une délégation d’élus départementaux est actuellement à Saint- Martin pour la “passation de flambeau” : le 6e vice-président Mohamed Sidi, en charge de la Coopération et des Affaires européennes, les conseillers départementaux Ali Debré Combo et Halima Mdallah Bamoudou, représenteront le Conseil départemental durant trois jours à Saint-Martin.

“Les 25 et 26 novembre prochains, point d’orgue de cette année, Mayotte accueillera la XXVe Conférence des Présidents des RUP sur son territoire. Présider cette instance offre une possibilité importante de peser dans les débats européens et c’est aussi un beau coup de projecteur sur Mayotte”, indique le communiqué du Département.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here