Après 7 ans d’existence, la SPL 976 sort son premier projet

Comme le phénix renaissant de ses cendres, la SPL 976 reprend vie. Créée en 2012, cette structure a été un gouffre financier sans réel objectif. Le Département a redéfini ses missions et en quelques mois à peine, un bâtiment est sorti de terre.

0
984
Le bâtiment est méconnaissable

La société publique locale 976, structure de droit privée a connu de rudes moments. Le rapport de la cour des comptes rendu en 2017 est l’un des plus sévères concernant Mayotte. Créée pour aider au développement de l’île, la SPL est devenue une machine à scandales. « Entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016, 1,5 million d’euros de fonds publics ont été dépensés, dont 71 % pour des charges de personnel, sans réaliser de chiffre d’affaire. Dès 2013, la SPL a payé, en plus du DG, sept salariés, soit huit au total. En aucun cas l’activité de la société, telle qu’elle était à l’époque, ne pouvait justifier une telle situation » écrivait la chambre régionale des comptes.

La transformation en 8 mois est impressionnante

Deux ans plus tard, la structure a changé de gouvernance, et le conseil départemental en a resserré les objectifs, pour arriver à du concret.

« Aujourd’hui, c’est la réception du premier bâtiment réalisé, fini et livré par la SPL depuis sa création en 2012 » se réjouit Insya Daoudou, PDG de la structure. Peu encline à « parler du passé », l’élue veut tourner ces pages cornées. «  »Il y a eu une incompréhension sur l’outil, on a eu du mal à mettre en oeuvre ce qui devait l’être. Quand j’ai pris la présidence en 2017, il m’a fallu m’approprier cet outil. Maintenant, l’important c’est de montrer que la SPL veut aller de l’avant ainsi que ses actionnaires, notamment le Département, actionnaire à 85%. On veut montrer que la SPL peut faire un travail vite et bien. »
Le bâtiment en question, c’est un ancien local de la SIM qui a longtemps été le coeur du logement à Cavani.

De ruine à pôle d’excellence

Insya Daoudou, la PDG de la SPL976 souhaite aller de l’avant

Laissé à l’abandon à l’état de ruine, squatté plusieurs années, il est méconnaissable et s’appelle désormais « pôle d’excellence sportif ». Surtout, il a été réalisé en moins de 8 mois. « Le chantier a commencé en mai 2019. Tout l’intérêt d’une SPL, c’est d’utiliser le droit privé au bénéfice du service public pour aller plus vite dans les procédures de marché et le paiement des entreprises, ce, sans passer par une mise en concurrence. »

Le pôle d’excellence sportif est un projet départemental censé accueillir les bureaux de service de la jeunesse et des sports du Département. Logique, le sport est le domaine dans lequel le Département a souhaité spécialiser la SPL 976. L’inauguration du bâtiment, sis rue du stade de Cavani, est prévue en début d’année.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here