Belna évolue en cyclone : le point avec Météo France

Mayotte se prépare, ou tente de se préparer, à subir le cyclone Belna, qui doit se transformer en cyclone intense la nuit prochaine, selon Météo France. Outre les vents et la pluie, la houle pourrait perturber les zones littorales.

3
6926
Blelna est devenu un cyclone (Capture d'écran mtotec à 9h, heure de Mayotte)

Faute d’information institutionnelle, nous avons contacté Laurent Floch, directeur de l’antenne locale de Météo France, pour connaître l’évolution du système. Ce samedi à 10h, le système est à 430km de Mayotte, au nord-est, et se déplace vers le sud-ouest à une vitesse moyenne de 9km/h. « La forte tempête tropicale était à la limite du cyclone. Ce devrait être un cyclone tropical intense dans la nuit de samedi à dimanche, qui passera à la latitude de Mayotte dimanche dans la soirée ».

A quelle distance de l’île ? La réponse est encore incertaine, « car nous sommes encore à 36h du phénomène. » Une incertitude climatologique de plus ou moins 100km. « Le scénario privilégié est un passage à l’est de Mayotte à 130km dans la soirée de dimanche », donc plus ou moins 100km, ce qui pourrait être violent donc dans le cas de l’hypothèse basse. « Ce scénario donne des vents de 120km/h en rafale », qui dépassent donc la moyenne des forts coups de vents habituels en saison des pluies. Pour l’instant, les vents annoncés sont modérés, mais pourraient donc s’intensifier.

Mise à l’abri dans les écoles

Les dernières prévisions de Météo France à 9h (heure de Mayotte) sur les deux systèmes en cours

La houle sera marquée hors lagon, « de 4 mètres ». Nos regards se tournent donc vers le coefficient de marée ce week-end. Ils sont faibles, c’est à dire que la mer monte et descend avec de faibles amplitudes, mais recommencent à monter, donnant notamment un 3,50m de marée haute à 2h du matin lundi, rapporte Laurent Floch. IL intègre la subsidence (enfoncement de l’île), mais pas la dépression qui va accentuer la marée haute, « il faut rajouter une surcote ». Un phénomène qui pourrait avoir des conséquences sur la bordure littorale, et donc les habitations.

A ce sujet, un communiqué des ministères de l’Intérieur et de l’Outre-mer vendredi soir, évoquait l’alerte pré-cyclonique, et faisait état de « la mise à l’abri des populations vulnérables dans les établissements scolaires de proximité, en lien étroit avec le conseil départemental et les communes qui ont été réunis vendredi matin. » Il rappelait que « des renforts de sécurité civile, en provenance de l’hexagone et de la Réunion sont en cours d’acheminement vers Mayotte, afin de renforcer les services de l’Etat mobilisés sur le terrain. » (Lire Communiqué de presse conjoint MININT – MOM – Alerte pré-cyclonique à Mayotte – 06 12 19)

Outre le vent et la houle, la pluie devrait faire son apparition, « des bandes spiralées vont nous toucher dans la nuit de samedi à dimanche. »

Le système est donc surveillé « de prés », rassure Laurent Floch. Pour l’instant le plan ORSEC n’est pas déclenché.

Anne Perzo-Lafond

3 Commentaires

  1. Je ne vois pas comment ils peuvent se preparer..
    Meme s’il y a des abris, ils ne pourront pas accueillir toute la population !!
    Si Meteo France dit vrai..ils vont se prendre une claque !!
    Je leur souhaite plein de courage !!! 🙏🤦‍♀️😞

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here