Agressé par un coup de ciseaux à Iloni, un jeune de 15 ans est gravement atteint

19
2765

Ils ont seulement un peu plus d’une dizaine d’années, et leur vie a déjà basculé ce jeudi matin. Les faits ce sont produits devant l’arrêt de bus d’Iloni. Un très jeune adolescent âgé de 13 ans, en a agressé un autre de 15 ans, en lui portant un coup de ciseaux à la tête, avant de prendre la fuite.

La lame a apparemment atteint une zone de commande motrice du cerveau, comme nous l’explique la gendarmerie: “Le jeune a commencé à répondre aux pompiers, puis a perdu l’usage de la parole, et est devenu hémiplégique, c’est à dire qu’il est partiellement paralysé.” Si les médecins ont considéré ce mercredi que le pronostic vital était engagé, ce n’est plus le cas, toujours selon la gendarmerie, “mais pour l’instant, il ne savent pas comment ça va évoluer.”

L’agresseur a pu être retrouvé et interpellé par la brigade de Mamoudzou ce jeudi matin, “étant donné qu’il est mineur, il ne sera pas placé en garde à vue, mais sera retenu 12 heures maximum.”

Un acte perpétré alors que les forces de l’ordre n’étaient pas très loin selon nos informations, ce qui prouve la difficulté d’empêcher de telles agressions sans agir sur la prévention. La gendarmerie annonce malgré tout “densifier le dispositif sur la zone où l’agression s’est produite”.

19 Commentaires

  1. La gendarmerie n’a pas les compétences de diagnostiquer chez la victime une tétraplégie ou une paraplégie, cela incombe aux médecins généralistes. Je pense et je crois même que la présence des forces de l’ordre sur les lieux publics n’est pas dissuasive, une des meilleures solutions est que les aînés de ces jeunes adolescents puissent chacun commencer à sensibiliser les petits, y compris les parents concernés, ainsi que les amis les plus âgés. En somme, c’est l’affaire de tous et sans exception.

    • Jeremy Sueur : j’ai cru comprendre que lorsque les gendarmes le questionnaient, la victime a commencé à perdre la parole et une partie de sa motricité volontaire, et que par la suite les gendarmes ont conclu cela. Mais bon pas la peine d’en faire un drame non plus.

    • Abdou M’trengoueni ! Comme tu le dis, ces gendarmes sont chevronnés, donc plusieurs années d’expériences certes, mais cela ne nous empêche pas de mettre la main à la pâte, et faire un excellent travail en amont pour cette génération juvénile qui se croit tout permis et omnipotente, tout simplement en faisant de la prévention : un travail d’accompagnement, de discussion, d’écoute surtout car plus souvent, ces jeunes ont l’impression qu’on ne les écoute pas assez. Merci de comprendre mon cher ami.

    • M’colo Bana tait toi bouffon si tu comprenait le français tu dirait pas des trucs stupide … comorien mahorais vous avez que ca a la bouche, pendant ce temps les gosse deviennent des assassins, va éduqué tes enfants et laisse les gens civilisé dirigé le monde …

  2. S’il pouvait donner ces coups de ciseaux aux élus peut être qu’ils se réveilleraient.
    Autant de violence sur un tout petit mot de terre comment es-ce possible ??
    Il et impératif d’ouvrir une école dédié aux parents pour leur enseigner la manière d’éduquer… Sinon le K.O. n’est plus très loin…

    • Gérard Swiki c’est avec se genre d’etat d’esprit que l’on aboutit à rien : ”là c’est trop tard ”…
      Des solutions et des idées pour une amélioration des choses ne pas être fataliste… Sinon effectivement au arrivera à atteindre des situations bien plus compliqué que celle que nous traversons actuellement…

  3. “L’agresseur a pu être retrouvé et interpellé par la brigade de Mamoudzou ce jeudi matin, “étant donné qu’il est mineur, il ne sera pas placé en garde à vue, mais sera retenu 12 heures maximum.”

    Voilà !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here