Interconnexion des deux retenues collinaires opérationnelle le 5 novembre

Si les saisonnières « pluies des mangues » ont correctement arrosé les fruits, elles furent insuffisantes pour un début de reconstitution des réserves. Ce sont les premières averses de décembre qui vont s’en charger. Dommage que les travaux programmés à la suite de la pénurie d’eau ne soient pas tous bouclés. C’est en tout cas en partie sur les rails.

0
525
Les travaux sur la retenue collinaire de Combani commencés en mai 2018

Le comité de suivi de la ressource en eau se réunit de manière hebdomadaire depuis début octobre. Celui du 25 octobre dernier, placé sous la présidence du secrétaire général de la préfecture, a réuni le SIEAM et la SMAE, les entreprises et leurs maîtres d’œuvre, les services de l’Etat (ARS, DEAL).

Les récentes pluies offrent un cumul de 106 mm sur le secteur de Combani et de 64 mm sur Pamandzi. Néanmoins, ces pluies n’ont pas eu de répercussions significatives sur les capacités de pompage en rivière ni sur les niveaux des retenues. Les gestes d’économie d’eau restent donc d’actualité.

Deux chantiers du plan d’urgence sont en cours de réalisation sous la maîtrise d’ouvrage du SIEAM et sont particulièrement suivis car ils permettraient de surmonter les difficultés en alimentation en eau du territoire :
1 – Les travaux d’interconnexion des deux retenues collinaires (Dzoumogné et Combani) pour permettre d’alimenter indifféremment les unités de production d’eau potable de Bouyouni (au nord) et de l’Ouroveni (au sud).
Les premiers tests de mise en pression sur l’interconnexion et circulation d’eau entre les deux retenues colinéaires ont été réalisés cette semaine et sont concluants.
La mise en service de l’interconnexion est prévue le 5 novembre et permettra d’équilibrer l’utilisation des volumes stockés par les retenues écartant ainsi les déséquilibres de disponibilité de ressource qui avaient engendré les coupures d’eau en 2016.

L’interconnexion nord-sud enfin bouclée

2 – Les travaux de rehausse définitive (+ 1 mètre) de la retenue de Combani pour accroître de 250 000 m? le volume stocké dans la retenue ont démarré la semaine passée et la première grue sera installée ce lundi 28 octobre.
Ces travaux s’étaleront jusqu’à la mi-mai. L’efficacité de cette rehausse sera surtout visible lors de la saison de pluies 2020/2021.
Ces 2 chantiers continueront d’être suivis chaque semaine en comité et un point sera réalisé sur l’exploitation de l’unité de dessalement le 30 octobre.

En vue de préserver notre capacité de production d’eau potable, le préfecture invite l’ensemble des citoyens du territoire à poursuivre les gestes économes en eau en cette fin de saison sèche :
– Usages domestiques : installer des équipements sanitaires économes en eau (kit d’augmentation de pression à installer sur les robinets par exemple), réparer toute fuite d’eau sans tarder, privilégier les douches courtes, limiter le lavage de voitures et l’arrosage des pelouses.
– Agriculture : changement des pratiques d’irrigation (goutte à gouttes, récupération d’eau de pluie), pose de compteur pour connaître les débits utilisés (prélèvement rivière ou forages) afin d’adapter au mieux les consommations.
– Industrie : amélioration des modes opératoires (circuit fermé et recyclage des eaux) plus économes en eau. Pose de compteur (prélèvements rivière ou forage) pour connaître les débits utilisés et adapter au mieux vos consommations
– Collectivités : installer des équipements sanitaires économes en eau (kit d’augmentation de pression à installer sur les robinets par exemple), suivi des consommations, entretien des réseaux et réparation des fuites ; collecte des eaux pluviales pour l’arrosage des espaces verts, des terrains de sport et l’entretien des sols. Sensibiliser les citoyens de votre commune aux gestes économes.

L’eau est précieuse et rare, préservons-la !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here