L’AFD prête 17 millions d’euros à Mamoudzou

C'est un prêt record pour Mayotte. L'Agence française de développement vient de signer un prêt de 17 millions d'euros sur 20 ans au bénéfice de la Ville de Mamoudzou.

15
1032
Yves Rajat de l'AFD et Mohamed Majani signent un prêt de 17 millions d'euros

C’est un prêt record pour Mayotte. L’Agence française de développement vient de signer un prêt de 17 millions d’euros sur 20 ans au bénéfice de la Ville de Mamoudzou. “La population augmente et ses exigences sont croissantes” indique le maire de Mamoudzou Mohamed Majani. “Pour répondre favorablement aux recommandations de la chambre régionale des comptes, des mesures concrètes ont été prises afin de fiabiliser nos comptes et d’optimiser la gestion de la recette fiscale”.
Mais les impôts ne suffisent pas pour tous les projets. “Certaines subventions nécessitent qu’on ait une trésorerie” poursuit le maire de la commune. C’est notamment le cas de fonds européens. Or, cette trésorerie peut être difficile à réunir en une fois, et c’est là qu’intervient l’AFD. Sur les 17 millions avancés, 7 millions serviront de préfinancement à des subventions européennes. Ce qui permettra de lancer ou de poursuivre des projets communaux coûteux.

“Cela va servir pour les projets de la commune, notamment ceux déjà en travaux, détaille le maire. Pour la jeunesse, il y a le gymnase de M’Gombani, les plateaux couverts dans chaque canton, et le stade municipal de Tsoundzou 2 qui sera modifié pour répondre aux critères olympiques, afin d’être utilisable pour les jeux des îles.”

Signature du maire de Mamoudzou sur les dizaines de pages à parapher

Ce dernier point est un prérequis fondamental pour la candidature de Mayotte, qui aimerait accueillir ces jeux en 2027 mais qui ne dispose pas encore des infrastructures nécessaires à cette ambition.

“Il y a aussi d’autres dossiers comme l’éclairage public, qui représente 13 millions d’euros” poursuit M. Majani.

Avec un prêt à 0,25% sur 20 ans, l’agence française de développement permet aux collectivités mahoraises d’avoir un apport de trésorerie à un taux très bas, grâce à une bonification accordée par le ministère des outre-mer. Normalement plafonné à 10 000 000€, ce dispositif a été étendu aux prêts supérieurs pour Mayotte. La commune de Mamoudzou représente pas moins de 22% de l’ensemble des lignes de crédit de l’AFD à Mayotte.
Y.D.

15 Commentaires

  1. Donc pour les jeux des îles à Mayotte toutes les administrations et les lieu publics et les gens auront interdiction de bandir le drapeau tricolore 😂. Bref ça sent l’augmentation d’impôt taxes et des amandes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here