Barrages, IBS “s’excuse pour la gêne occasionnée”

Dans un communiqué, la société IBS, dont quelque 250 salariés ont bloqué les routes mardi matin, a présenté ses "excuses".

3
1026
La carrière IBS de Kangani

Dans un communiqué, la société IBS, dont quelque 250 salariés ont bloqué les routes mardi matin, a présenté ses “excuses”.

“Comme chacun a pu le constater ce mardi 6 août 2019, la situation dans l’île a été particulièrement tendue avec les barrages routiers dressés sur les ronds-points de l’île par les salariés du groupe IBS.
C’est pourquoi, nous tenons à présenter nos plus sincères excuses à l’ensemble de la population mahoraise pour la gêne occasionnée.
Nous tenons aussi à remercier l’autorité préfectorale pour la qualité de sa communication en vue de trouver des solutions.”

Pour l’entreprise, ce coup de chaud est le fruit d’une “situation inacceptable” qui “met en danger plus de 300 personnes directement menacées et notamment celles sur le point de partir à la retraite”.

Le tribunal administratif

IBS poursuit ; “l’idée des salariés était de réveiller les consciences des uns et des autres et au principal des décideurs politiques et des autorités administratives” à la veille d’une audience cruciale au tribunal administratif. A partir de 15h30 ce mercredi, la justice devra à la demande de Vinci, décider si la gendarmerie doit ou non évacuer la société IBS de la carrière de Kangani.

3 Commentaires

  1. Barrages de camions ? La prochaine fois on les brûlera ! Avez vous conscience que certains personnes qui n’ont rien avoir avec vos problème avec Vinci n’ont pas pu voyager ou travailler ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here