25.9 C
Dzaoudzi
mardi 24 mai 2022
AccueilEnvironnementPas de tsunami en vue, mais des envies de missions sur le...

Pas de tsunami en vue, mais des envies de missions sur le terrain pour Said Hachim

Le risque tsunami, le scientifique mahorais connaît. Saïd Saïd Hachim nous révèle une étude sur la mise à l’abri de la population mahoraise en fonction des communes. Bien que « local de l’étape », il n’a pas encore pu participer à une mission-volcan, mais produit des documents intéressants pour la compréhension du phénomène en cours.

« Cette carte est magnifique ! », le géographe Saïd Saïd Hachim, Administrateur de système d’information géographique au conseil Départemental de Mayotte, s’extasie devant la dernière production de la mission May-Obs, la 2ème, qui a livré hier ses dernières observations à la presse : coulée de magma longue de 2km et haute de 75 mètres au sud du volcan actuel, et sortie de fluides sur la zone d’essaim, « sûrement des gaz », supposent les scientifiques. Quand eux voient un phénomène passionnant qui se déroule là, à 3.500 m de fond, presque sous nos yeux, la population elle, pense « risque ». C’est pourquoi nous avions interviewé la mission de Sécurité civile lors de son passage à Mayotte. Elle avait indiqué qu’en l’état actuel des connaissances, le risque majeur restait la submersion marine.

Les révélations de ce lundi ont réveillé des vieux fantasmes, en particulier sur un éventuel risque tsunami. Avec d’autres scientifiques, Saïd Hachim a travaillé sur ce sujet, qui a donné lieu à un article, « Modélisation de l’accessibilité territoriale pour l’aide à la gestion de crise tsunami », de Frédéric Leone, Mathieu Péroche, Emilie Lagahé, Monique Gherardi, Alexandre Sahal, Freddy Vinet, Saïd Hachim et Franck Lavigne. « C’est la seule étude de référence en cas de tsunami à Mayotte », explique le géographe.

Qui s’étonne : « L’aléa glissement de terrain sous-marin a toujours existé à Mayotte, on ne va pas s’affoler maintenant sur un risque tsunami ! ». Un spécialiste de paléo-tsunami Patrick Wassmer avait pratiqué un carottage prés de Saziley, « il est allé jusqu’à 300 mètres de profondeur, et aucune trace de tsunami n’est visible ». Sur la nouvelle cartographie, on peut voir que, par le passé, des éboulements et glissements de terrain se sont produits, sans pour autant provoquer de grosse vague dévastatrice.

Les mosquées en alerte

A titre indicatif, différents timing de mise à l’abri en fonction des communes

Saïd Hachim et ses comparses ont modélisé sous la direction du professeur Frédéric Leone en 2014, dans « L’Atlas des risques naturels », le temps de mise à l’abri de la population pour un épicentre lointain, et ceci, par commune, « ce n’est donc pas la peine de lancer d’autre études ». On voit ainsi qu’à Acoua, le temps de déplacement des habitants pour trouver une zone hors de danger, est plus court, 12 minutes, « car ils peuvent aller rapidement en hauteur », que dans d’autres communes comme Mamoudzou où il faut une demi-heure en moyenne. « Par contre, si le glissement de terrain se produit dans la région, comme au Karthala, le temps imparti est plus court, il ne faut pas dépasser 20 minutes en moyenne pour une mise à l’abri. Un système d’alerte doit donc être pensé ». Passer par le biais des 183 mosquées de l’île est une des pistes envisagées par l’étude.

Mais il n’y a pas lieu de s’alarmer, selon Saïd Hachim, « il faut arrêter de paniquer pour rien ! Il y a 1.500 volcans actifs sur la planète, prés d’un million sous les océans, avec des coulées de lave pendant que nous parlons, mais il n’y a pas de tsunami pour autant. »

Durant notre échange, le scientifique revient systématiquement vers la carte de May-Obs 2, pour finalement évoquer les récentes découvertes, « cette ligne définie par les trois zones identifiées pour l’étude, ça ressemble quand même à un prolongement du système volcanique à l’origine de la formation de Petite Terre », suppose-t-il, en évoquant « des manifestations volcaniques là-bas ». Preuve à l’appui, il nous fait visionner une courte vidéo que vous pouvez visionner en cliquant sur  “volcanisme pamandzi “, tournée il y a quelques années par un enseignant, Christophe Castagne, toujours d’actualité, « les mini geysers sont toujours là, avec un dégagement d’odeur de soufre ». Une activité qui pourrait correspondre à celle découverte à 15km à l’Est de l’île, avec sortie de fluide s’apparentant à du gaz.

Prêt à partir

La structure sous-marine de Mayotte révélée
par l’imagerie multifaisceaux, ouvrage “Bathymétrie” de Jean-Christophe Audru

Son bureau est finalement une source d’informations qu’il ne demande qu’à partager pour informer le plus grand nombre en fonction des inquiétudes locales : « A ceux qui craignent un déversement de lave sur Mamoudzou, je peux faire une coupe de la cartographie pour leur expliquer que c’est impossible au regard du dénivelé qui entoure Mayotte ».

Après notre dernier article où il sollicitait un partage d’informations, il avait été contacté par la physicienne cheffe de mission May Obs 1, Nathalie Feuillet et avait reçu une proposition pour intégrer la prochaine mission. Sans plus de nouvelles, il en est réduit à émettre des hypothèses : « Pour l’instant, nous n’avons pas de localisation exacte de la chambre magmatique, il y en a peut-être plusieurs. J’attends de pouvoir accéder aux données pour recouper ces informations avec les hypothèses que je formule avec mes collègues scientifiques. »

Quant aux liens entre les séismes et la poussée du volcan, les scientifiques essaient actuellement d’établir une corrélation directe, « c’est vrai que si l’activité d’un volcan, comme le Piton de la Fournaise, est toujours précédée de séismes, ils ne sont pas d’aussi forte intensité que ceux qui ont été enregistrés au cours de l’essaim chez nous. »

Difficile de quitter son ordinateur des yeux, chaque séquence donne l’occasion d’une nouvelle carte, d’un article scientifique, ou de schémas. Pour répondre à sa frustration de ne pas être sur le terrain, sur l’eau en l’occurrence, son employeur, le conseil départemental s’est dit prêt à le détacher pour l’envoyer sur la prochaine mission.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

22 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Grand nettoyage à Bandrélé ce week-end

139527
Ali Moussa Ben convie l’ensemble de la population de la commune à une opération de nettoyage de tous les villages, ce samedi 28 mai. "Uharafu...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139527
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139527
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139527
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139527
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139527
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com