Première semaine du numérique : l’heure était aux entreprises

Après le concours de la Webcup Junior des lycées, la 1ère Semaine du Numérique se poursuit, avec la promotion de tout ce qui se vend ou se forme autour du numérique à Mayotte.

0
264
Les objets malins de May Domotique

Difficile de croire qu’il ne s’agit que de la 1ère semaine du numérique ici, quand tout notre environnement vit à ce rythme.

Les leaders sont là bien sûr, Orange, le distributeur de matériel informatique MC3, ETIC Services, STOI, Canal Visio, EDM pour son tout récent Open Data , DAESA, May Domotique, la cité des Métiers mais aussi les « petits », comme Mayotte expert info, ex candidat à la Web cup, qui réalise des sites web et des applications sur mesure, ou SAM mobile, revendeur et réparateur de mobile.

A leur arrivée, les visiteurs étaient accueillis par des lycéens de Bandrélé, tout de rouge et noir vêtus. Une semaine co-organisée par le vice-rectorat et GEMTIC, le Groupement des Entreprises Mahoraises des Technologies de l’Information : « L’objectif est de rapprocher le monde du travail des scolaires. En plus du grand public attendu aujourd’hui, nous avons donc convié les enseignants à découvrir ce qui se fait à Mayotte en matière de numérique », expliquaient en duo, Sandrine Ingremeau, Déléguée académique au numérique, et Haouthani Massoudi, GEMTIC.

EDM surveillée depuis l’Amérique du sud

La Cité Métiers dessinait la carte des formations

Pour le côté formation initiale, la Cité des Métiers informait des filières, pas si nombreuses, mais en voie de diversification : « Nous avons un seul BTS Services Informatiques aux organisation au lycée de Bamana, et des Bac technologiques ST2A, STI2D, et STMG option informatique, sur le territoire. »

Tout fier de son Open Data récemment créé, qui permet d’accéder à de nombreuses données sur la consommation électrique et les émissions de CO2 à Mayotte, Electricité De Mayotte (EDM) exposait les connexions depuis son lancement, « partout dans le monde, avec une affluence marquée au début. Beaucoup de l’océan Indien, bien sûr, Comores, Madagascar, La Réunion, mais aussi de métropole chez nos collègues de EDF, et aux Etats-Unis, même en Amérique du sud. »

Dommage que ce ne soit pas la Saint-Valentin, car les idées de cadeaux ne manquaient pas chez May Domotique : un aspirateur robot programmable et en objet connecté pour monsieur, un petit drone pour madame, caméras, vidéo service… tout pour rester très connectés à nos maisons.

Anne Perzo-Lafond

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here