Hausse des prix de 0,2% en mars sous l’effet des prix de l’énergie

Il fallait s’y attendre : si l’impact de la hausse mondiale des prix de l’énergie ne s’est pas fait immédiatement ressentir à Mayotte où les prix des hydrocarbures sont régulés comme dans les autre DOM, en mars, ils augmentent de 2,1%, tirant vers le haut l’indice des prix à la consommation, qui prend 0,2%. Les œufs et produits laitiers voient également leurs prix grimper.

0
139
Le pétrolier High Freedom dans le lagon

En mars 2019, l’indice des prix à la consommation des ménages augmente de 0,2 % à Mayotte, rapporte l’INSEE (Institut National des Statistiques et des Etudes Economiques). Cette hausse s’explique par la forte progression des prix de l’énergie et dans une moindre mesure des services.

Les prix de l’énergie connaissent une forte progression de 2,1 %. Cette hausse est entièrement due à l’augmentation générale des prix des hydrocarbures.

Les prix des services sont en hausse de 0,4 % en mars à Mayotte. Cette augmentation résulte de la progression des prix dans les transports et communications (+ 1 %) et des prix de la restauration (+ 0,8 %).

Indice des prix par secteur

Les prix des produits manufacturés diminuent de 0,2 %, en raison du repli des prix des appareils ménagers (- 0,7 %), de l’habillement et chaussures (- 0,3 %) et des véhicules (- 0,2 %). Cette baisse est légèrement atténuée par la hausse des prix des meubles (+ 0,5 %).

Les prix de l’alimentation diminuent légèrement de 0,1 % en mars. La baisse des prix des boissons non-alcoolisées (- 1,0 %) et des viandes et volailles (- 0,1 %) est quasiment neutralisée par la hausse des prix des œufs et produits laitiers (+ 1,2 %), des produits frais (+ 0,3 %) et des produits céréaliers (+ 0,1 %).

En mars, le prix du tabac reste stable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here