Le premier degré en grève ce mardi

0
188
Le SNUipp reconduit la grève

Le mouvement de grève des enseignants du premier degré à l’initiative du SNUipp-FSU Mayotte est reconduit demain mardi 16 avril. « D’autres organisations syndicales (CGT Educ’Action et SNASUB FSU Mayotte) et personnels (non enseignants) du vice rectorat ont rejoint la mobilisation », indique le SNUIpp-FSU. « Toutes et tous, sont opposés aux projets de réformes en cours qui visent à détruire l’école et la fonction publique. »

Il s’agit aussi de défendre les revendications locales: l’Ancienneté Générale des Services (AGS) des instituteurs dépendants autrefois de la collectivité territoriale, « cumuler plus de 15 ans d’ancienneté, au même échelon qu’un professeur des écoles fraichement recruté est insultant. D’autant plus que d’autres anciens fonctionnaires de la CDM ont eu droit à un reclassement ».

Révision à la hausse de l’indexation ensuite, « les grévistes signifieront ostensiblement à la ministre Girardin leur déception par rapport au non respect des engagements pris d’une réunion de revoyure en début d’année 2017. » A ce sujet, le SNUipp-FSU Mayotte dénonce le non respect de la loi 50-772 du 30 juin 1950 à Mayotte, qui « précise bien que les « majorations (…) de traitement seront fixées à des taux uniformes dans l’intérieur (…) d’un même territoire ». Pourtant, à Mayotte, les gendarmes bénéficient d’une indexation à 94%, des agents de la douane bénéficient de 22% d’indexation supplémentaire, certains médecins du CHM sont indexés à 60%, les salariés du Mayotte 1ère ont 53% … lorsque les enseignants du 1er degré sont indexés à 40%. »

Le rassemblement de ce mardi sera suivi d’une manifestation partant du vice rectorat vers Kaweni.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here