Le premier degré en grève ce mardi

0
125
Le SNUipp reconduit la grève

Le mouvement de grève des enseignants du premier degré à l’initiative du SNUipp-FSU Mayotte est reconduit demain mardi 16 avril. “D’autres organisations syndicales (CGT Educ’Action et SNASUB FSU Mayotte) et personnels (non enseignants) du vice rectorat ont rejoint la mobilisation”, indique le SNUIpp-FSU. “Toutes et tous, sont opposés aux projets de réformes en cours qui visent à détruire l’école et la fonction publique.”

Il s’agit aussi de défendre les revendications locales: l’Ancienneté Générale des Services (AGS) des instituteurs dépendants autrefois de la collectivité territoriale, “cumuler plus de 15 ans d’ancienneté, au même échelon qu’un professeur des écoles fraichement recruté est insultant. D’autant plus que d’autres anciens fonctionnaires de la CDM ont eu droit à un reclassement”.

Révision à la hausse de l’indexation ensuite, “les grévistes signifieront ostensiblement à la ministre Girardin leur déception par rapport au non respect des engagements pris d’une réunion de revoyure en début d’année 2017.” A ce sujet, le SNUipp-FSU Mayotte dénonce le non respect de la loi 50-772 du 30 juin 1950 à Mayotte, qui “précise bien que les « majorations (…) de traitement seront fixées à des taux uniformes dans l’intérieur (…) d’un même territoire ». Pourtant, à Mayotte, les gendarmes bénéficient d’une indexation à 94%, des agents de la douane bénéficient de 22% d’indexation supplémentaire, certains médecins du CHM sont indexés à 60%, les salariés du Mayotte 1ère ont 53% … lorsque les enseignants du 1er degré sont indexés à 40%.”

Le rassemblement de ce mardi sera suivi d’une manifestation partant du vice rectorat vers Kaweni.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here