28.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieCrédit recherche et développement, un levier méconnu pour l'économie mahoraise

Crédit recherche et développement, un levier méconnu pour l’économie mahoraise

L'innovation au sein des entreprises bénéficie d'aides de l'Etat, sous forme de crédits d'impôts. Ces crédits dits de recherche et développement sont peu utilisés en outre-mer, alors qu'ils pourraient financer des produits locaux et exportables.

Crédit recherche et développement (CRD), Crédit innovation recherche (CIR), des “mesures liées” au nom barbare qui parlent à peu d’entrepreneurs à Mayotte, si on en croit les invités de la matinale organisée ce vendredi dans les locaux de la CCI.
Ces deux dispositifs ont pourtant toute leur importance. D’un budget global de 6 milliards d’euros pour l’Etat à l’échelle nationale, ils sont destinés aux entreprises qui innovent et investissent dans la recherche en vue de sortie des produits innovants, plus performants ou plus écologiques. “Si une entreprise veut lancer un nouveau produit sur le marché mais rencontre un verrou technique ou scientifique, on peut se trouver dans un projet de recherche et développement” explique Nakié Paré, consultante chez DL développement, qui organisait la matinale avec le GEMTIC, groupement d’entreprises mahoraises des technologies de l’information.

Nakié Paré est venue de La Réunion pour informer les entreprises mahoraises sur ces aides

Les dispositifs sont d’autant plus intéressants qu’ils ne réclament aucune obligation de résultat, seule compte l’intention d’innover.
Mais alors quel intérêt revêt cette réunion d’information pour Mayotte ? De prime abord, il semble limité. “Quand on est comme à Mayotte sur du développement économique qui vise des besoins de base, on est assez loin de la recherche et du développement” indique la conférencière. Mais ces mêmes besoins ainsi que les compétences propres au département ouvrent des voies possibles d’innovations éligibles. “Ca peut être des entreprises qui, au sein de la société mahoraise, peuvent avoir à s’adapter pour faire face aux différences d’avec le reste du pays” explique-t-elle en substance. Le grand “classique” selon elle, c’est l’agroalimentaire. “On peut ainsi valoriser un produit qui n’existe pas en métropole”.

Une prise en charge partielle, sous forme de crédit d’impôt remboursable

Par exemple, on pourrait imaginer financer de la recherche sur des produits dérivés du manioc ou du fruit à pain, comme cela se fait déjà avec le moringa. Il peut aussi s’agir du développement d’une application mobile répondant à un besoin spécifique et nécessitant une technologie de codage qui n’existe pas encore par ailleurs.
De quoi créer une économie de niche, exportable et potentiellement bénéfique à tout le territoire.
Pour s’informer sur ces aides, des conditions d’obtention aux spécificités de chacun des dispositifs, le site du Gemtic relaye le diaporama de DL Développement.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance jaune pour les Orages aussi

0
Depuis ce week-end et ses grandes marées, Mayotte est placée en vigilance jaune vagues submersion. Météo France vient de rajouter une vigilance jaune pour...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.