27.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 décembre 2021
AccueilEducationL’intersyndicale d’enseignants appelle à des AG simultanées

L’intersyndicale d’enseignants appelle à des AG simultanées

A la suite de la manifestation de mardi dernier, interprofessionnelle sur le territoire national, essentiellement menée par les syndicats d’enseignants à Mayotte, ces derniers poursuivent l’action sous une autre forme. Ils appellent tous leurs collègues dans tous les établissements de Mayotte à tenir une Assemblée générale, même heure, même date, « afin d’échanger sur tous ces sujets et de déterminer ensemble les actions à venir. »

En cause, la réforme des lycées, « une machine à supprimer des postes ». « L’école de la confiance est un slogan vide de sens particulièrement à Mayotte où les engagements n’ont pas été tenus ». Suite au mouvement social de l’année dernière, des moyens d’une REP, avaient été annoncés, indiquent-il. « Il n’en sera rien, les classes et les établissements continueront d’être surchargés ce qui, ajouté à la chaleur, rendra les conditions de travail de plus en plus difficiles. De plus, l’engagement de valoriser le service à Mayotte par l’accélération de changement de grade est passée aux oubliettes. »

Le gel national du point d’indice vient s’ajouter à la menace sur l’indexation à 40% portée par le président Macron, et la contractualisation qui se généralise est accusée de « précariser », sans pouvoir réellement former le personnel.

Ils appellent donc à une mobilisation « massive et coordonnée » autour d’AG le lundi 18 février de 11h à 13h.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covid : à la veille du brassage des vacances, l’ARS incite...

0
Au cours de la semaine du 28 novembre au 4 décembre, 73 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi les patients domiciliés à...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.