Début de sécurisation des sites touristiques du sud par la commune de Chirongui

Pour lutter contre les violences perpétrées sur les sites touristiques, la commune de Chirongui met en place une surveillance par des médiateurs et des associations, en appui de la force publique. Un dispositif qu’il faudra pérenniser sur l’ensemble de l’année.

0
578
Sécurisation des sites touristiques par les médiateurs en semaine

Ce mercredi 5 décembre s’est tenu à la mairie de Chirongui une réunion sur l’organisation de la sécurisation des sites touristiques du sud de Mayotte, avec les participations du Capitaine Chamassi, représentant le préfet, du Major de la gendarmerie de Mzouazia, du chef de la Police Municipale et du coordinateur sécurité et tranquillité publique de Chirongui, de la Police Municipale de Kani-Keli,  de l’adjointe au Maire de Kani-Keli, du coordinateur CLSPD de la mairie de Bandrelé, des médiateurs et services civiques du vice rectorat de Mayotte « PEPS », des agents de tranquillité publique de Chirongui, des médiateurs de la ville de Bandrélé, des médiateurs de la ville de Kani-Kéli, de l’associations 976 sud Bandrélé et de l’association Mtsamoudou.

Le but de cette réunion était, la mise en commun des effectifs de tous les acteurs pour une meilleure sécurisation des sites touristiques entre le lundi 10 décembre 2018 et le vendredi 4 janvier 2019.

« Pas moins de 20 agents assisteront les services de la Gendarmerie et de la Police Municipale. Ces agents ont pour mission de renseigner la population avec des prises de contact, de donner des conseils pour éviter tout incident, de prendre contact avec les commerçants et surtout d’alerter les services de gendarmerie en cas d’incident », indique la mairie.

Des médiateurs seront donc mis en place sur les sites touristiques majeurs, mais en raison de contraintes contractuelles, en dehors des jours fériés. Ils seront déployés, tous les jours de la semaine de 12h à 16h sur les sites N’Gouja et Tchapou, sur la commune de Kani-Kéli, en patrouille de 7, ils seront vêtus de leur teeshirt portant l’inscription « médiateur ». A la plage de Tchapou (plage isolée) ils seront encadrés par un agent de la police municipale de Kani-Kéli. Et de 9h à 13h sur le site du Mont Choungui. Sur la commune de Kani-Kéli en patrouille de 7 médiateurs vêtus de leur teeshirt portant l’inscription médiateur.

Concernant les plages Ololo, hôtel Sakouli ainsi que Musicale plage sur la commune de Bandrélé, ces sites seront surveillés tous les jours de 11h à 16h par l’association 976 Bandrélé.

Mise en place d’une vigilance citoyenne

Enfin, la plage de Saziley et le chemin pour s’y rendre, seront surveillés par l’association Mtsamoudou 976 tous les jours de 11h à 16h.

Précisons que la gendarmerie surveille tous les sites, y compris les jours fériés.

Par ailleurs, la mairie va mettre en place une participation citoyenne, du type « Voisins vigilants », dispositif d’incitation à la vigilance solidaire, en partenariat avec la Gendarmerie de Mzouazia. Il se fera dans un premier temps à titre expérimental sur le village de Chirongui où cinq quartiers ont été ciblés. Il sera étendu par la suite à l’ensemble des villages, Mramadoudou, Tsimkoura, Malamani, Miréréni et Poroani. Une réunion d’information sera tenue le Samedi 22 décembre 2018 à partir de 8h dans chaque quartier recensé en présence de Madame le Maire, du capitaine Chamassi, du Major Polpre, du chef de la police municipale, du coordinateur sécurité et tranquillité publique et du Cadi de Chirongui. Nous vous informerons du lieu et de l’heure.

Un “citoyen référent” dans le dispositif

La mairie rappelle que « la sécurité de chacun c’est l’affaire de tous, ayez le bon reflexe composez le 17, passez de bonnes vacances ». (Numéro gratuit depuis les lignes fixes et mobiles, même si vous n’avez plus de crédit).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here