26.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
AccueilorangeLes médecins toujours en sous-effectif au chevet de Mayotte

Les médecins toujours en sous-effectif au chevet de Mayotte

Le Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom) a présenté l'édition 2018 de son Atlas. Sans surprise, Mayotte a encore perdu des médecins, mais les dispositifs mis en place devraient contrecarrer le phénomène.

Au 1er janvier 2018, la France recense 296.755 médecins inscrits, soit 5781 de plus qu’en 2017 (+2%) et 35 377 de plus qu’en 2010 (+13.5%). Néanmoins, l’évolution des effectifs de médecins inscrits montre des différences départementales.

Le nombre de généralistes est de nouveau en recul (-0,4%), tandis que les effectifs continuent d’augmenter chez les spécialistes (+0,4 %) et les chirurgiens (+0,8 %).

On note que les départements les plus peuplés et les plus urbanisés sont ceux ayant le plus d’inscrits. La variation 2017-2018, des effectifs d’inscrits par départements, montre des dynamiques très contrastées. En effet, si les deux départements ayant enregistré la plus forte hausse sont le Territoire de Belfort (+10.54%) et la Guyane, Mayotte figure parmi ceux que les médecins ont quitté, -1%. Il y a 205 médecins à Mayotte, soit 3% de l’effectif total des DOM.

Les cadres de vie personnelle et professionnelle

Mayotte a ainsi perdu 3,60 % de ses médecins en un an alors que la Guyane et la Réunion en ont gagné respectivement 1,90 et 1,63%. Nous sommes aussi le département où il y a le moins de spécialistes.

Sur le plan national, la répartition des médecins pose la question des choix d’installation en termes de qualité de vie personnelle ou confraternelle ou de proximité à un plateau technique. Les trois sont déficients à Mayotte, l’ARS tante de pallier au deuxième point avec des Centre et des Maisons de Santé.

Des études qualitatives, mettent en évidence des facteurs d’attractivité d’installation des jeunes médecins autour de l’existence des services à la population, équipements et infrastructures sur le territoire (établissements scolaires garde d’enfants, commerces etc.)

Le numerus clausus national, gelé pendant des années, et régional, qui bénéficierait à La Réunion, n’a pas arrangé les choses.

On peut espérer que les accompagnements récents, notamment par l’ARS, qui ont permis l’installation de nouveaux médecins libéraux, soient pérennes et continuent à porter leurs fruits. Mais le manque d’équipements techniques reste encore un problème pour les hospitaliers.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.